Un séisme ressenti au Liban et en Syrie

Publié le par Adriana Evangelizt

Si vous prenez un Atlas, vous verrez que l'axe où la terre travaille intérieurement se situe dans la ligne Sardaigne avec l'Etna en ébullition, la Grèce qui a connu un séisme sous-marin dans le Péloponnèse et la ligne se poursuit au Liban, en Syrie, Israël étant aussi compris dans le lot. Les zones conflictuelles du Proche et du Moyen-Orient sont sur la sellette. Car la terre n'appartient à personne. Souvenons-nous de ce que disait Moïse qui détenait les clefs de la cosmogonie égyptienne... 'N'oubliez pas que vous n'êtes que locataires sur cette terre." Et comme le fait remarquer Sator dans son commentaire ICI... "Ainsi les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers." Matthieu 20, 16. Notez la référence du verset. 20 16. Or, c'est en 2016 que la terre doit basculer en n'oubliant pas qu'officiellement nous sommes en 2013. Le seul Dieu qui fait sa loi ici-bas, c'est la Terre. Et personne ne peut rien contre elle. Seulement en attendant, les teneurs de rênes mènent la vie dure à l'Humanité alors qu'il y a à manger et à boire pour tout le monde. Mais le dieu Fric, Mammon, règne. Imaginez quand la terre va basculer à 180 ° que vont-ils emporter tous ? Non seulement, ils ne vont rien emmener mais toute la géographie va être reconfigurée et les territoires comme ils se présentent actuellement n'existeront plus. Plus d'Israël, plus de Palestine. Et les survivants de le l'Ere du Verseau ne recommenceront certainement pas la même erreur. Il faut bien savoir que cette catastrophe s'est déjà produite des milliers de fois depuis que notre Terre existe. Et que chaque fois, les survivants sont comme des bêtes sauvages. Le paysage qui s'offre à eux n'est que désolation. Pensez à l'image d'Adam et Eve jeté du jardin d'Eden. La vérité est bien différente. Suite à un grand cataclysme nos ancêtres se sont retrouvés à l'état primaire. Et tout est à recommencer. C'est chaque fois la même chose...  

 

Un séisme ressenti au Liban et en Syrie

 

Un séisme a été ressenti à Beyrouth et dans certaines parties du Liban ainsi que dans la capitale syrienne de Damas, vendredi.

Les habitants de plusieurs quartiers de la capitale libanaise sont sortis dans les rues après une première secousse peu après midi qui a duré quelques secondes.

A Damas, à quelques deux heures de route, la secousse dont la magnitude préliminaire n'a pas encore été communiquée. Selon les télévisions locales, l'épicentre du séisme serait dans le sud du Liban où les maisons de deux villages ont subi des dégâts. Deux petites secousses avaient été ressenties au Liban dans la nuit de jeudi à vendredi, selon les médias locaux. AP

Sources Nouvel Observateur

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Commenter cet article