La montée du niveau des mers menace 125 millions d'Asiatiques

Publié le par Adriana Evangelizt



La montée du niveau des mers menace 125 millions d'Asiatiques



La montée du niveau des océans et les pénuries d'eau potable provoqueront le déplacement de 125 millions d'habitants le long des côtes d'Inde et du Bangladesh d'ici la fin du XXIe siècle, conclut Greenpeace dans un rapport.

De même, les bouleversements climatiques mondiaux provoqueront des moussons irrégulières et perturberont fortement l'agriculture dans le vaste delta du Gange, densément peuplé.

L'Inde, dont l'économie connaît un taux de croissance annuel de l'ordre de 8% à 9%, est l'un des principaux pays pollueurs de la planète et représente 4% des émissions de gaz à effet de serre de la planète, la consommation de combustibles fossiles y étant en pleine augmentation.

"Nous ne pouvons pas attendre que l'inévitable se produise et espérer nous y adapter", déclare Vinuta Gopal, un des responsables de Greenpeace en Inde, en présentant le rapport sur le sous-continent indien, l'une des régions les plus pauvres de la planète.

"Il nous faut des décisions qui réduisent le risque de changements climatiques destructeurs, et des mesures favorisant le développement économique avec des énergies propres", a-t-il résumé.

Ensemble, l'Inde, le Bangladesh et le Pakistan comptent près de 130 millions d'habitants vivant sur les côtes, dans des zones situées à moins de dix mètres d'altitude, selon le rapport de Greenpeace.

Selon Sudhir Chella Rajan, auteur du rapport et professeur à l'Institut indien de technologie, "Nous en voyons déjà les effets".

La hausse des températures a d'ores et déjà pour effet la récurrence des inondations dans les zones côtières du Bangladesh, argumente-t-il.

Selon l'ONG Christian Aid, le monde comptera un milliard de réfugiés climatiques d'ici 2050.

Tamajit Pain, version française Eric Faye

SourcesL'Express

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article