De plus en plus d'espèces de reptiles et amphibiens menacés en France

Publié le par Adriana Evangelizt

La Loi de la Nature galvaudée par les humains cause la mort de nos espèces animales. Mais il y en a aussi qui vont s'éteindre d'elles-mêmes car elles savent que la Révolution de la Terre est proche. Ainsi, tout le monde se pose des questions sur la disparition des abeilles alors qu'elles sont forcément touchées, quelque par,  par l'intensité du magnétisme terrestre ainsi que celui du Soleil qui va en augmentant d'années en années.



De plus en plus d'espèces de reptiles et amphibiens menacés en France




Une espèce sur cinq de reptiles et d'amphibiens risque de disparaître de France métropolitaine, selon les dernières évaluations de l'Union Mondiale pour la Nature (UICN) et du Muséum d'histoire naturelle.

7 espèces de reptiles sur 37 et 7 espèces d'amphibiens sur 34 sont actuellement menacées sur le territoire métropolitain, précisent le comité français de l'UICN et le muséum dans un communiqué.


"Ces espèces sont des indicateurs de l'état de santé de plusieurs de nos milieux naturels et sans une action efficace, ces chiffres pourraient doubler dans les années à venir", souligne le communiqué.

L'assèchement des zones humides et le comblement des mares représentent une menace pour la survie de la grenouille des champs (en danger critique) et du crapaud pélobate brun (en danger), précise l'UICN.

La pollution des milieux aquatiques a également contribué à la raréfaction des espèces dépendantes de ces habitats naturels.

L'évolution des milieux due à l'abandon du pastoralisme a entraîné une forte régression de l'habitat de la vipère d'Orsini (en danger critique), déjà victime de l'urbanisation et de la construction d'infrastructures routières et ferroviaires, tout comme la tortue d'Hermann (vulnérable en France et en danger dans le Var).

Enfin, la compétition avec des espèces exotiques introduites, telles que la tortue de Floride ou la grenouille taureau, représente une menace pour des espèces autochtones comme la cistude d'Europe (une tortue d'eau douce) et les espèces de grenouilles vertes.

Sources Le Monde

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34833883@7-50,0.html

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Animaux en danger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article