Chine/séisme: les répliques pourraient se poursuivre dans les prochains mois

Publié le par Adriana Evangelizt



Chine/séisme: les répliques pourraient se poursuivre dans les prochains mois



BEIJING, 27 mai (Xinhua) -- Les répliques suite au séisme  dévastateur du 12 mai qui a ravagé le sud-ouest de la Chine,  pourraient se poursuivre dans les deux ou trois mois à venir, a  prévu un sismologue. 

     "Selon des séismes précédents d'une magnitude similaire, les  répliques de ce tremblement de terre pourraient se faire sentir  pendant deux ou trois mois, ce qui n'est pas si long", a jugé He  Yongnian, sismologue et ancien directeur adjoint du Bureau  sismique de Chine (BSC), lors d'une interview en ligne sur  xinhuanet.com. 

     Jusqu'à lundi midi, un total de 182 répliques de plus de 4  degrés, dont cinq répliques de plus de 6 degrés, ont été  enregistrées dans la province sud-ouest du Sichuan, d'après le BSC. 

     La réplique de magnitude 6,4 qui a eu lieu dimanche après-midi  a tué au moins huit personnes. 

     "Un séisme puissant, en particulier de plus de 8 degrés,  provoquera certainement des répliques qui peuvent durer pendant  quelques mois", a-t-il expliqué. 

     Selon lui, le terrain montagneux du Sichuan a augmenté  l'importance des dommages, des glissements de terrain et des lacs  "post-séisme" menaçant sérieusement la population locale. Si le  tremblement de terre s'était produit dans une zone plate, il  aurait causé beaucoup moins de dégâts. 

     En outre, il a indiqué qu'avec les technologies actuelles, les scientifiques étaient capables d'établir la magnitude et  l'épicentre peu après un séisme, mais que davantage de temps était nécessaire pour évaluer l'ampleur de pertes, car cela ne peut être observé que sur place. 

     Les gouvernements locaux étant dotés de leur propre plan  d'urgence et étant capables d'estimer leurs pertes, cela a  raccourci de manière considérable le processus.  

     Le séisme du 12 mai a fait 67 183 morts et 361 822 blessés à  l'échelle nationale, a-t-on appris du Bureau de l'Information du  Conseil des Affaires d'Etat.

Sources
Xinhuanet

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article