Chine : Deux répliques du séisme du 12 mai, 400 000 maisons s'effondrent

Publié le par Adriana Evangelizt

Le bilan catastrophique ne cesse de s'alourdir. Duex nouvelles secousses ont fait s'effondrer 400 000 maisons. Plus de 80 000 personnes sont en train d'être évacuées en prévision d'autres alertes, sans compter qu'un gigantesque lac qui s'est formé suite au séisme du 12 mai risque d'inonder les régions déjà sinistrées. Malheureusement, ce qui se produit en Chine va se produire ailleurs. Si vous regardez les dernières catastrophes, vous verrez que plusieurs continents sont touchés. Notre Planète est dans les douleurs de l'enfantement, ce qui symboliquement signifie qu'elle se prépare à faire ce qu'elle fait tous les 12 960 ans d'après le calendrier Egyptien. Ce calendrier n'a rien à voir avec le calendrier Maya qui donne 2012 comme année où il se passe quelque chose. Effectivement. Il se passe un alignement des planètes et pour certains le retour de la planète Nibiru. Bien que les scientifiques passent outre les écrits Anciens, il est bien évident que les Mayas et d'autres Peuples ne donnent pas cette date par hasard. Mais tout cela est déjà inscrit dans l'Ancien Testament. Si vous relisez attentivement entre les lignes, vous verrez qu'après le Déluge, il y a effectivement des êtres qui viennent d'ailleurs pour porter un Enseignement aux humains. Ils viennent après la destruction pour Aider les survivants. Peut-on penser qu'ils savent exactement quand la terre va basculer ? Et que tous les monuments gigantesques -dont nos chers scientifiques ne peuvent rien nous dire- ont été construits par eux et pour eux ?  Ne serait-ce pas pour eux des points de repère visibles du Ciel puisqu'il est maintenant avéré que le Sphynx est resté à la même place malgré la catastrophe ? J'ai trouvé des videos qui vont dans ce sens que je poserai bientôt. Cela fait certes très science-fiction mais quand on voit tout ce que l'on nous cache, il est possible que la fiction dépasse la réalité. Les fameux tracés de Nazca dont certains sont au sommet de montagnes n'ont pas été tracés pour faire joli dans le paysage. Ils ont leur utilité. Les Anciens n'étaient pas comme nos contemporains à bâtir n'importe quoi histoire de se faire plaisir. Chaque signe possédait sa symbolique et chaque tracé servait à quelque chose. Il y a eu avant nous des civilisations beaucoup plus avancées, leurs vestiges en témoignent. Et qui peut dire qu'ils n'étaient pas capables d'aller sur d'autres planètes ? Notamment quand la terre basculait. Et qui peut dire qu'ils ne reviennent pas juste après le basculement ? Tout est possible. Même ce que l'on croit Impossible.




Deux répliques du séisme du 12 mai secouent le Sichuan



Plus de 420.000 maisons se sont effondrées ce mardi. Le bilan du séisme du 12 mai dépasse désormais les 67.000 morts confirmés.

Plus de 420.000 maisons se sont effondrées dans le comté de Qingchuan à la suite de deux répliques qui ont secoué mardi 27 mai la zone du séisme du 12 mai dernier dans le Sichuan, rapporte l'agence officielle chinoise Xinhua, Chine Nouvelle.
L'une des répliques a atteint une magnitude de 5,7, selon l'institut américain d'études géologiques.
Le bilan du séisme du 12 mai a une nouvelle fois été revu à la hausse mardi, dépassant désormais les 67.000 morts confirmés, selon un porte-parole du gouvernement chinois.
Le bilan officiel s'élève désormais à 67.183 morts, selon Guo Weimin, soit environ 2.100 de plus que le bilan de la veille.
Le gouvernement a déjà fait savoir qu'il s'attendait à voir le bilan final dépasser les 80.000 morts.

80.000 personnes évacuées

Par ailleurs, l'armée chinoise tentait mardi de creuser un canal pour désengorger un gigantesque lac formé par le séisme du Sichuan il y a deux semaines et qui menaçait, comme plusieurs dizaines d'autres, de provoquer d'importantes inondations dans des zones déjà dévastées. Les autorités ont ordonné l'évacuation de 80.000 personnes supplémentaires avant minuit mardi.
Le lac Tangjiashan, dans le nord de la province du Sichuan (centre de la Chine), s'est formé lorsqu'un important glissement de terrain a bloqué le cours d'une rivière.

Canal long de 200 mètres

Les soldats s'apprêtaient mardi à faire dégager les débris à la dynamite, selon le quotidien officiel Chinese Daily. La télévision publique montrait quant à elle
des images des soldats creusant un canal de 200 mètres de long.
Des milliers de personnes ont déjà été évacuées
de Beichuan, située en aval du lac, et l'agence officielle Chine nouvelle a annoncé que 80.000 autres devaient l'être avant minuit mardi (16h GMT, 18h heure de Paris).
Environ 1.800 soldats étaient arrivés lundi par la montagne munis d'explosifs pour désengorger le lac Tangjiashan, selon l'agence, qui ne précisait pas le moment prévu pour les détonations. (avec AP)

Sources
Nouvel Observateur

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article