La video sur l'imposture du réchauffement et du nucléaire n'est plus visible

Publié le par Adriana Evangelizt

Pour vous montrer que ce que l'on dit sur le nucléaire est vrai, la video que nous venons de poser sur l'article Nucléaire, la bataille ne fait que commencer n'est plus visible alors qu'elle fait partie d'une série de 7 et que les autres sont visibles sur notre chaîne You Tube.  Allez ICI, et voyez à droite, vous verrez la video non visible et à côté toutes celles qui font partie de la même série qui, elles, sont visibles.

Nous avons aussi posé cet article, cette nuit,  sur un autre blog,
ICI, elle n'est plus visible non plus. Mais comme nous avons plusieurs cordes à notre arc et que nous connaissons le flicage pour ne pas que la vérité se sache, nous la reposons car elle aussi sur une autre chaîne et s'ils l'enlèvent encore, cela signifiera que le réchauffement climatique n'est pas du tout dû à l'activité humaine et qu'ils mentent pour promouvoir l'énergie nucléaire... en connaissant le danger des centrales nucléaires vu tous les séismes qu'il y a dans le monde et qui vont aller crescendo. Ces pourris mettent consciemment l'Humanité en danger pour promouvoir leur saleté.

Revoilà la video


Si jamais ils la suppriment à nouveau, comme nous l'avons téléchargé, nous la diffuserons quand même par un autre moyen. On va reposer l'article en dessous et tant que vous y êtes, regardez aussi la video 6, elle parle aussi de la promotion du nucléaire et du GIEC qui financé par l'ONU n'est qu'une vaste imposture. Voilà pourquoi les chercheurs qui disent que le réchauffement est dû à l'activité solaire sont ostracisés et mis au ban de la communauté des scientifiques. Les scientifiques du GIEC oeuvrent pour le lobby nucléaire.

Video 6

Et tant qu'on y est, on met aussi la 7 où il est question de l'Afrique qu'ils condamnent à mourir...

On vit dans un monde pourri, c'est une certitude.

Nous allons la reposer aussi sur l'autre blog.

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Publié dans Nucleaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article