Le ministre de la Santé demande aux hôpitaux israéliens de se préparer à un tremblement de terre.

Publié le par Adriana Evangelizt




Le ministre de la Santé demande aux hôpitaux israéliens de se préparer à un tremblement de terre.


Par
Mickael Finkelstein
Israel Valley


Le ministre de la Santé d’Israël vient d’ordonner aux hôpitaux du Nord du pays de se préparer à l’éventualité d’un tremblement de terre.

C’est une première en Israël. La semaine dernière, Benjamin Ben Eliezer avait alerté le gouvernement que l’activité sismique du Liban pouvait entraîner un tremblement de terre dévastateur en Israël.

En novembre dernier, rappelons qu’une petite secousse s’était faite ressentir en Israël. Galei Tsahal, la radio de l’armée de terre, affirmait qu’il s’agissait d’une secousse de 4.5 sur l’échelle de Richter.

Cette secousse avait été perceptible quasiment sur l’ensemble du territoire, puisque des mesures avaient été effectuées à Jérusalem, à Ashdod, à Haïfa et à Tel Aviv.

Plus récemment encore, en février 2008, le directeur du Service des urgences nationales, Zeev Tsouq-Ram, déclarait qu’Israël “n’était absolument pas prêt à affronter un tremblement de terre de grande envergure”.

Selon lui, les déficiences et le manque de préparation se situaient d’abord au niveau “des autorités devant transmettre des directives en cas de séisme, et des responsables censés les faire appliquer”.

Tsouq-Ram avait comparé la situation à “une multitude de musiciens, et même à un orchestre au grand complet, qui seraient néanmoins privés de la direction d’un chef”.

Selon certaines estimations crédibles, une catastrophe possible pourrait causer seize mille morts, quatre vingt mille blessés, et plus de quatre cents mille sans-abri.

Les services de sécurité seraient dans ce cas incapables de répondre aux demandes en soins médicaux, ravitaillement, et inhumation des victimes…

Cette dernière décision de se préparer au pire est donc impérative.—

Sources Israel Valley

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article