En Israël, 12 personnes ont changé de sexe l'an dernier. La loi va être modifiée en profondeur.

Publié le par Adriana Evangelizt




En Israël, 12 personnes ont changé de sexe l'an dernier. La loi va être modifiée en profondeur.


Par Youva Barzilaï à Tel-Aviv


Le mouvement des droits de l’Homme en Israël “Doctors for Human Rights” a gagné cette semaine une première manche : faire en sorte que le changement de sexe puisse être facilité dans le pays.

Selon le journal Haaretz qui a mené une enquête sur ce sujet tabou, de plus en plus de candidats veulent changer de sexe. En Israël, la loi est tellement contraignante que beaucoup y renoncent.

La réglementation actuelle établié en 1986 semble obsolète (deux années d’attente au moins, rencontres avec psychologues, comité de psychiatres…) et des organisations se battent pour changer cette loi.

Les conditions et exigeances de la loi sont telles que les candidats au changement de sexe le font en dehors du pays. Le Sheba Medical Center de Tel-Aviv est le seul centre habilité par le Ministère de la Santé a réaliser un changement de sexe.

A SAVOIR : On appelle transsexualisme la situation dans laquelle une personne a la conviction qu’elle est du genre sexuel opposé à celui de ses organes sexuels externes. Le terme « transsexualisme » est parfois préféré à celui de « transsexualité » pour cause d’une trop forte ressemblance avec des termes tels que « hétérosexualité » ou « homosexualité ». Or, le transsexualisme n’a aucune incidence sur l’orientation sexuelle d’un être humain.

Sources
Israel Valley

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article