Une nouvelle planète naine baptisée Makemake

Publié le par Adriana Evangelizt



Une nouvelle planète naine baptisée Makemake


Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

 

Découverte il y a trois ans grâce au télescope infrarouge Spitzer, 2005 FY9, un corps de la ceinture de Kuiper - une planète naine selon la nouvelle dénomination - vient de recevoir comme nom de baptême le patronyme d'une divinité polynésienne.

Makemake, à prononcer makémaké, fait son entrée dans le système solaire. Ce corps transneptunien, qui appartient à la ceinture de Kuiper, vient se ranger parmi les planètes naines, aux côtés de Cerès, qui gravite dans la Ceinture principale (entre Mars et Jupiter), Eris (dans la ceinture de Kuiper) et Pluton, rétrogradée en 2006 de son rang de planète.

L'Union astronomique internationale (UAI) a en effet officiellement baptisé l'objet immatriculé 2005 FY9, découvert en mars 2005 par l'équipe de Michael E. Brown du Caltech (California Institute of Technology) à l'aide du télescope spatial Spitzer, sensible aux infrarouges.

On ne connaît pas sa taille mais elle est estimée entre 1.200 et 1.900 kilomètres de diamètre, donc plus petite que celle de Pluton (2.300 kilomètres) et celle de Eris (entre 2.400 à 3.000 kilomètres). Cette dimension fait de Makemake un corps sphérique. Partageant son orbite avec d'autres objets à peu près aussi massifs que lui, il répond à la définition d'une planète naine, rédigée en 2006 par l'UAI. Avec son orbite très elliptique au-delà de Neptune, il est aussi un plutoïde, comme Pluton et Eris.

Sur Terre, Makemake est une divinité polynésienne. Mi-homme mi-oiseau, installé au sommet du panthéon de Rapa Nui (l'île de Pâques), ce dieu est considéré comme le créateur de l'humanité. C'est Mike Brown lui-même qui (après avoir envisagé de nommer son transneptunien Gros Lapin) a suggéré de confier 2005 FY9 à ce glorieux héros de la mythologie.

Sources
Futura Sciences

Posté par Adriana Evangelizt

 

Publié dans Espace

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article