Fort séisme au large de l'île de Vancouver

Publié le par Adriana Evangelizt

Ce qu'il faut remarquer dans les medias lorsqu'ils parlent des pays où il y a des séismes,  c'est qu'ils disent que c'est habituel. Il faut donc entendre qu'il n'y a rien d'anormal. Ca calme le populo qui, de toute façon, est bien trop occupé par ses petits soucis pour penser que la planète est au bord d'une immense catatstrophe.




Fort séisme au large de l'île de Vancouver


Un séisme d'une magnitude de 6,1 s'est produit jeudi dans l'océan Pacifique au large de l'île de Vancouver, le plus récent d'une série de secousses qui n'ont pas provoqué de tsunami, et on ne signalait aucun dégât pour l'instant, ont indiqué les autorités canadiennes.

L'Institut de géophysique américain (USGS) a annoncé qu'un fort séisme de magnitude 6,1 s'était produit jeudi dans l'océan Pacifique au large de l'île de Vancouver.

«Une série se secousses s'est produite depuis le 25 août dans une région sismiquement sensible à environ 200 km à l'ouest de l'île de Vancouver», a indiqué le ministère des Ressources naturelles sur son
site Internet.

«La plus forte jusqu'à présent a atteint une magnitude de 6,1, le 28 août à 8h37 HAE. Ces tremblements de terre se produisent trop loin au large pour être ressentis sur terre et sont trop faibles pour générer un tsunami», a-t-il ajouté.

«Il n'y a pas de raisons de s'alarmer. Ce n'est pas quelque chose d'inhabituel», a déclaré Glen Plummer, porte-parole des services d'urgence de la province de Colombie-Britannique (ouest), en indiquant n'avoir reçu pour le moment aucune information faisant état de dégâts.

«C'est un rappel que nous vivons dans une zone sismique active et que les gens doivent être préparés à subir des tremblements de terre et des tsunamis, même si c'est très rare», a-t-il ajouté.

Les experts estiment que la Colombie-Britannique risque de subir un tremblement de terre majeur.

«La Colombie-Britannique connaît des tremblements de terre tous les jours, mais seul un petit nombre de ces secousses sont perceptibles et celles qui provoquent des dégâts sont encore moins nombreuses», indique cependant le gouvernement provincial sur son site.

Les services géologiques américains ont précisé que la secousse s'est produite à quelque 153 km à l'ouest de Port Hardy à l'extrémité nord de l'île canadienne et à 472 km de Vancouver, la plus grande ville de la côte ouest du Canada, selon l'institut.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la «magnitude de moment» (Mw), qui est directement reliée aux paramètres du séisme (surface et quantité de glissement sur la faille). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Sources
Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article