La Commission Européenne donne son aval quant à l’importation d’un soja génétiquement modifié

Publié le par Adriana Evangelizt

C'est là que l'on voit pour qui oeuvre la Commission Européenne. Pour Monsanto, les lobbies bio-technologiques des USA  et le Nouvel Ordre Mondial. C'est une honte.

Nous serions à la place de Sarkozy, nous sortirions la France de cette Union Européenne complètement fétide. Notre pays n'a rien à y faire.



La Commission Européenne donne son aval quant à l'importation
 d'un soja génétiquement modifié



La
Commission Européenne donne son aval quant à l’importation d’un soja génétiquement modifié. Cette décision intervient après une demande effectuée par le groupe allemand Bayer CropScience en 2005.

Le soja en question porte la référence A2704-12. Cet OGM ou Organisme Génétiquement Modifié est utilisé dans la fabrication de produits alimentaires aussi bien pour les hommes que pour les animaux domestiques tels que le bœuf, la poule ou encore le chat et le chien.

Il est à noter qu’un premier vote avait déjà été réalisé par les pays de l’Union Européenne mais aucune décision n’avait pu être prise concernant cet OGM. C’est la raison pour laquelle Bruxelles a été obligée d’intervenir et a finalement donné une autorisation. On signalera également que ce soja a déjà fait l’objet d’un avis favorable émanant de l’EFSA ou Autorité Européenne de Sécurité des Aliments qui avait affirmé l’improbabilité d’effets indésirables de l’utilisation de ce soja sur la santé de l’homme, des animaux ou sur l’environnement.

L’autorisation donnée par la Commission Européenne est valable pour une durée totale de dix ans. Toutefois, différentes conditions accompagnent cette autorisation. En effet, tous les produits ayant comme composante ce soja génétiquement modifié comme ingrédient devront en spécifier la présence. Dans tous les cas, les règles de traçabilité en vigueur au sein de l’Union Européenne doivent impérativement être respectées.

Sources :
Waliboo com

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article