Fuite d’eau radioactive après le séisme au Japon

Publié le par Adriana Evangelizt

Imaginez quand toute la planète va se mettre à trembler, ce qu'il va advenir des centrales nucléaires et du nombre de fuites qu'il va y avoir partout ! Tant tant l'air que souterraines et donc dans les eaux. Un peu de "science fiction"...  Il y a fort à parier que d'autres civilisations avant nous possédaient le nucléaire -avant les 12960 ans où tout bascula- et l'épatante mutation génétique qui se produisit donna... l'homme de Cro-Magnon. C'est vous dire à quoi va ressembler la prochaine race humaine... après le basculement. Les survivants donneront sûrement naissance à des monstres et il faudra des centaines de générations pour assainir la prochaine race humaine. Merci le nucléaire ! Vous serez jugés à vos oeuvres... est-il écrit. Le nucléaire n'est certainement pas une des meilleures.



Fuite d'eau radioactive après le séisme au Japon


La compagnie électrique TEPCO a signalé que de l'eau radioactive s'était échappée du réacteur numéro 6 de sa centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa, suite au tremblement de terre d'une magnitude de 6,8 qui a secoué le Japon.

Selon l'agence Kyodo, le tremblement de terre, qui affecta ce 16 juillet 2007 le nord-ouest du Japon, détruisant pas moins de 515 maisons.

Les premières nouvelles de la centrale nucléaire étaient pourtant bonnes, après que l'incendie qui avait touché un transformateur électrique du réacteur numéro 3 fut circonscrit et qu'une première évaluation des dégâts n'avait fait état d'aucune fuite dangereuse.

Hélas, de nouvelles observations ont révélé qu'une conduite d'eau de refroidissement du réacteur numéro 6 avait été endommagée, provoquant une fuite d'eau contaminée.

Les spécialistes des catastrophes nucléaires se sont rapidement déplacés sur les lieux du sinistre et ont maîtrisé la situation.

Mais, comme l'indique l'agence japonaise d'observation des secousses sismiques, les tremblements d'aujourd'hui s'inscrivent dans une série de tremblements qui devraient secouer la même zone 'toute cette semaine, et chaque secousse devrait atteindre une valeur de 6 sur l'échelle de Richter !

Pour l'instant, la centrale nucléaire de Niigata est à l'arrêt, ce qui n'empêche que du matériel radioactif y est toujours présent et pourrait s'échapper si de nouveaux dégâts étaient occasionnés aux installations.

Le Japon étant situé dans une des zones sismiques les plus actives de la planète et les tremblements de terre de grande intensité y étant relativement fréquents, les constructions du pays sont spécialement conçues pour y résister.

Cependant, comme nous pouvons le constater, le risque zéro n'existe pas !


Sources Come 4 News

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Nucleaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article