Fortes pluies dans le centre-est: routes coupées et habitants évacués

Publié le par Adriana Evangelizt



Fortes pluies dans le centre-est: routes coupées et habitants évacués



Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre-est, visé par une alerte orange de Météo France, ont entraîné la coupure d'axes routiers, dont les autoroutes A6 et A47, ainsi que l'évacuation de centaines d'habitants et de gros dégâts matériels.

Dans le Rhône, l'A6, entre Paris et Lyon, a été coupée dans le sens nord-sud au niveau de Belleville jusqu'en milieu de matinée. L'A47, entre Saint-Etienne et Lyon, était toujours coupée à la mi-journée dans les deux sens à Givors.

Une centaine de personnes ont dû être relogées dans le Rhône, a annoncé la préfecture, notamment à l'Arbresle, Châtillon d'Azergues et Brignais.

"A Châtillon d'Azergues, le relais téléphonique est sous 80 centimètres d'eau", laissant le village sans téléphone, a précisé la préfecture.

A Sain-Bel, la rivière Brévenne a emporté une passerelle. "L'eau est montée très très vite et vers 23H00, la rivière a débordé, je n'avais jamais vu ça", a expliqué à l'AFP un habitant, Didier Hernandez. "Au centre-ville, il y a eu un à deux mètres d'eau et de boue dans les rues et les maisons, c'est un carnage", a-t-il ajouté.

 Dans la Loire, les sapeurs-pompiers ont dû intervenir plus de 400 fois, essentiellement dans le sud du département, dans les vallées du Gier et de l'Oudaine.

A Rive-de-Gier, commune la plus touchée, quelque 200 personnes ont dû être évacuées. Une partie a été relogée dans un hôtel à la Grand-Croix (Loire), d'autres dans une salle des fêtes à Farnay.

L'électricité et le téléphone y ont été coupés. Et la rivière en crue a emporté ou inondé quelque 200 véhicules, ainsi que de nombreux commerces.

En dépit de l'arrêt des précipitations, de nouvelles inondations sont à prévoir dans les prochaines heures en aval de Saint-Etienne, dans la plaine du Forez, car, du fait de la crue de la Loire, les vannes du barrage de Grangent ont dû être ouvertes.

En Haute-Loire, la montée des eaux de la Loire et de ses affluents a provoqué l'évacuation de 311 personnes, selon la préfecture.

D'importants dégâts matériels ont été constatés, mais aucune victime ou personne disparue n'a été recensée, a-t-elle précisé.

De nombreuses routes situées à proximité du lit de la Loire et de ses affluents étaient toujours coupées dimanche à la circulation.

En Ardèche, les interventions des pompiers se sont concentrées sur le centre du département, autour notamment de la commune de Saint-Etienne-de-Lugdarès, où ont été recensés une dizaine de glissements de terrain.

"On a relevé entre 80 centimètres et un mètre d'eau par endroits", ont ajouté les pompiers.

En Lozère, quatre communes - Langogne et La Bastide-Puylaurent dans le nord, Villefort et Florac dans les Cévennes - sont touchées par la montée des eaux et 650 foyers sont privés d'électricité.

Par ailleurs, la RN106 qui relie Alès à Mende est coupée à la hauteur de Saint-Julien-des-Points à la suite d'un éboulement dû aux intempéries.

 Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article