Une «piste de danse» pour dinosaures découverte aux États-Unis

Publié le par Adriana Evangelizt



Une «piste de danse» pour dinosaures découverte aux États-Unis


par Mike Stark


Des géologues ont découvert des traces d'animaux préhistoriques si nombreuses sur un site de seulement 3000 mètres carrés à la frontière entre l'Utah et l'Arizona, dans l'ouest américain, qu'ils l'ont baptisé la «piste de danse des dinosaures».

Le site offre de nouveaux indices sur la vie d'animaux ayant vécu il y a 190 millions d'années. À cette époque, un désert s'étendait sur de vastes étendues de l'ouest américain, et le lieu où les traces ont été découvertes devait être un point d'eau niché au milieu de hautes dunes de sable.

Ce lieu de rendez-vous pourrait livrer des indications précieuses sur les dinosaures qui ont vécu dans ce «vaste désert sec et inhospitalier», explique Marjorie Chan, professeure de géologie à l'université de l'Utah et co-auteure de l'étude sur le site publiée dans le numéro d'octobre de la revue Palaios.

De nombreux vestiges de dinosaures ont déjà été découverts dans cette région. Mais ce qui distingue le nouveau site des autres, c'est le nombre de traces, estimé à plus de 1000, découvertes sur place. A certains endroits, on compte des dizaines d'empreintes de dinosaures au mètre carré. «C'était un endroit qui attirait du monde, un peu comme une piste de danse», souligne M. Chan.

Les chercheurs ont identifié quatre types différents de traces dans la roche, mais n'ont pas déterminé à quelles espèces elles appartiennent. Certaines empreintes, dont on pensait auparavant qu'il s'agissait de trous formés par l'érosion, mesurent 40 centimètres de diamètre et font apparaître trois orteils et un talon. D'autres sont plus petites et plus circulaires.

Winston Seiler, qui a étudié le site pour une thèse, juge possible qu'il ait été un lieu de rassemblement pour des animaux adultes et jeunes. Cela aurait pu être un des nombreux lieux où les dinosaures du début de l'ère Jurassique venaient s'abreuver.

«C'est un site passionnant et qui mérite des recherches approfondies», estime Jim Kirkland, un paléontologue de l'Utah, qui n'a pas participé à l'étude. Le site se trouve dans une zone protégée du Vermilion Cliffs National Monument.

Les traces de dinosaures peuvent fournir des indications importantes sur le comportement de ces animaux et leurs déplacements, souligne Andrew Milner, un paléontologue de l'Utah.

Sources
Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Les chercheurs ont identifié quatre types différents de traces dans la roche, mais n'ont pas déterminé à quelles espèces elles appartiennent.




Publié dans Histoire de la Terre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article