Le climat a plus changé lors des dernières décennies qu'en 5000 ans

Publié le par Adriana Evangelizt

Et oui... le processus est bien amorcé et personne ne parle du sujet qui nous importe. A savoir la prochaine catastrophe planétaire dû au renouvellement de notre planète comme tous les 12 960 ans. Le cycle est d'ailleurs toujours le même. Cela commence par un réchauffement qui préfigure une période glaciaire puis BOUM l'éruption volcanique planétaire s'enclenche et le basculement s'opère plongeant notre planète et son Humanité dans un enfer sans précédent. Le tout est de s'y préparer.




Le climat a plus changé lors des dernières décennies qu'en 5000 ans


Depuis l'aube des civilisations humaines il y a environ cinq mille ans, c'est au cours des dernières décennies que les changements climatiques ont été les plus marqués, selon des travaux de chercheurs américains conduits sur l'Arctique et l'Atlantique Nord, publiés jeudi.


«Le réchauffement que nous observons est sans précédent dans l'histoire humaine», souligne Charles Greene, océanographe de l'Université Cornell (New York, est), principal auteur de cette étude parue dans l'édition de novembre du journal Ecology.

Si ces changements se poursuivent dans l'Arctique et l'Atlantique nord, les modifications dans la circulation des eaux océaniques pourraient se produire à l'échelle du globe avec des conséquences potentielles importantes sur le climat mondial et la biosphère, selon ces scientifiques.

Au cours des cinquante dernières années, la fonte des glaces arctiques et des glaciers a périodiquement précipité l'écoulement d'eau froide et faiblement saline de l'océan Arctique dans l'Atlantique Nord.

 

Ce phénomène a bouleversé des écosystèmes jusqu'en Caroline du Sud et du Nord (sud-est des Etats-Unis), provoquant des déplacements géographiques étendus de nombreuses espèces végétales et animales, montre cette recherche.

Des algues microscopiques communes dans l'océan Pacifique ont aussi réapparu dans l'Atlantique nord ces dix dernières années après plus de 800.000 ans d'absence, précise l'étude.

Ces chercheurs ont analysé les données climatiques à partir de carottes de glace et de couches sédimentaires portant sur les 65 derniers millions d'années.

Durant cette période, la Terre a connu plusieurs épisodes de réchauffement et de refroidissement majeurs qui ont été largement atténués par l'expansion et la contraction des glaces arctiques.

«Quand l'Arctique se refroidit et que la banquise et les glaces s'étendent, la réflexion des rayons du soleil sur la glace s'accroît», explique Charles Greene. «Et quand davantage de rayons solaires sont réfléchis qu'absorbés par l'eau, cela conduit à un refroidissement général», ajoute-t-il.

Sources
Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article