Guadeloupe : Opération « séisme » réussie

Publié le par Adriana Evangelizt




Opération « séisme » réussie


L'exercice Richter Antilles 2008 organisé mardi en Guadeloupe a permis de tester l'efficacité des secours, des administrations et la réactivité des populations. Tous les services de l'Etat étaient mobilisés. C'était une première dans le département.

Un séisme « fictif » de 50 secondes a donc secoué l'archipel hier à 8h40. D'origine tectonique, il était d'une magnitude de 5 sur l'échelle de Richter. Son épicentre se trouvait au large de Fort-de-France, en Martinique

En Guadeloupe, le tremblement de terre a provoqué des dégâts et fait quarante cinq morts. Le tsunami annoncé n'était en fait qu'une importante marée.

L'aéroport et le port autonome n'ont pas été touchés par le tremblement de terre. Une canalisation de la SARA a explosé, entraînant le déclenchement du plan Polmar, en cas de pollution majeure accidentelle.

30 000 foyers ont été privés d'électricité et 2 000 clients ont également été privés de téléphone.

Les dépendances ont été les plus touchées. A Marie-Galante, l'opération « sauvetage-déblaiement » a été déclenchée sur le site de l'ancien hôpital de Grand-Bourg. Trois victimes sont à déplorer.

Dans les communes, l'évacuation était à la charge des services municipaux. A Baie-Mahault, par exemple, quatre écoles étaient concernés par l'opération.

L'exercice Richter Antilles 2008 devait ainsi permettre de tester la réactivité et l'efficacité de l'ensemble des acteurs. Le bilan définitif sera connu dans quelques semaines.

« On peut signaler l'excellente réactivité des services, en particulier des services médicaux. Seul point négatif, certains communes qui n'ont pas joué le jeu. C'est dommage » a conclu Pascal Gauci, le directeur de cabinet du Préfet.

Sources
Domactu


Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article