Nicolas Sarkozy se rend dimanche en Gironde

Publié le par Adriana Evangelizt



Nicolas Sarkozy se rend dimanche en Gironde



Nicolas Sarkozy a indiqué samedi qu'il se rendrait dimanche dans le département de la Gironde, balayé ainsi que tout le Sud-Ouest du pays par une violente tempête qui a fait trois morts, selon un bilan provisoire, et privé 1,7 million de foyers d'électricité.


"Je m'y rends demain, j'y vais demain", a répondu le chef de l'Etat en réponse à une question de journalistes, en marge de son discours au conseil national de l'UMP à Paris.

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a précisé à des journalistes que le chef de l'Etat devrait effectuer ce déplacement dans le Sud-Ouest en compagnie des ministres Michèle Alliot-Marie (Intérieur) et Michel Barnier (Agriculture) ainsi que des secrétaires d'Etat Dominique Bussereau (Transports) et Chantal Jouanno (Ecologie).


"Il va évaluer les dommages qui ont été causés par la tempête et veiller à ce que le rétablissement des services, notamment de l'alimentation électrique, se fasse dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible", a précisé M. Guéan.

L'Elysée a indiqué quelques minutes plus tard que le programme de la visite de M. Sarkozy serait détaillé dans la soirée.


La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a appelé dans l'après-midi les assureurs à "une mobilisation exemplaire", "afin de limiter les conséquences de cet événement climatique pour les personnes concernées".

Elle "souhaite la mise en place immédiate de cellules de crise afin d'accélérer les procédures d'indemnisation et de réparation, et l'envoi dès que possible d'experts dans la zone concernée afin d'évaluer les dégâts", selon un communiqué de Bercy.

Plus tôt dans la journée, Mme Alliot-Marie avait annoncé l'envoi de "715 personnels supplémentaires" afin de dégager les routes et les lignes électriques endommagées par la tempête.

"J'ai décidé, au-delà des 300 personnels qui avaient été pré-positionnés, de mettre 715 personnels supplémentaires pour aider les personnes et mettre les moyens matériels qui vont permettre de dégager des routes, de dégager les lignes électriques qui ont été touchées", a déclaré la ministre, en marge du conseil national de l'UMP.

Mme Alliot s'est rendue dans l'après-midi en compagnie du Premier ministre François Fillon au Centre opérationnel de gestion interministérielle des crises à Asnières (Hauts-de-Seine).

 
Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article