400 baleines échouées sur les plages d'Australie et de Tasmanie

Publié le par Adriana Evangelizt

L'échéance se rapproche. Plus de quatre-cents baleines se sont échouées sur les plages d'Australie et de Tasmanie. Il se produit de drôles de choses sous l'océan. Il y a certes les essais nucléaires qui se pratiquent mais aussi le coeur de la terre en fusion qui se réchauffe de plus en plus...



Des camions et des grues pour sauver des baleines échouées



Des équipes de sauveteurs ont utilisé mardi des camions et des grues pour tenter de sauver 11 baleines encore en vie, après un échouage massif de cétacés sur une plage de la côte ouest de l'Australie.

 

Quelque 80 baleines pilote, connues aussi sous le nom de globicéphales, ainsi que plusieurs dauphins ont été découverts lundi échoués sur 5 km de plage, dans la baie d'Hamelin, au sud de la ville de Perth.


Pendant toute la nuit, des dizaines de bénévoles ont essayé de maintenir en vie 17 animaux survivants mais malgré leurs efforts six ont succombé, a déclaré une porte-parole des services de l'environnement, Leanne O'Rourke.


A l'aube, les sauveteurs se sont lancés dans une opération risquée consistant à transporter par la route les 11 cétacés survivants pour les emmener dans une baie plus abritée et plus sûre, située à proximité.


"Ils ont utilisé des camions et des grues munies de sangles pour hisser les animaux", a déclaré Mme O'Rourke.

Une baleine femelle et son petit ont été les premiers à effectuer les 20 km jusqu'à Flinders bay où tous les mammifères doivent être remis à l'eau, avant la nuit tombée.


"Ils ont tous l'air en bonne condition et sont calmes pour le moment", a a-t-elle également déclaré.

Au total, 400 baleines se sont échouées dans le sud de l'Australie et en Tasmanie au cours des quatre derniers mois.


Environ 80% des baleines qui s'échouent sur la côte australienne le font en Tasmanie, un phénomène jusqu'à maintenant inexpliqué.


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article