Un Italien prétend avoir prévu le drame

Publié le par Adriana Evangelizt

Cet article nous révèle la mentalité des "chercheurs patentés et financés" pour ne pas révéler la vérité. L'Italien qui avait "prévenu" du séisme n'a pas de "maîtrise universitaire", est-il précisé et ses recherches étaient menées "à titre personnel." Ce qui signifie, en gros, que si vous n'avez pas de dîplomes et que vous menez des recherches à titre personnel, votre avis ne compte pas, vous êtes considéré comme un moins que rien. Voilà le monde où l'on vit. On ne juge pas les gens sur leurs valeurs personnelles mais sur leurs années universitaires. Si vous ne faites pas partie du "sérail", votre voix compte pour des prunes.





Un Italien prétend avoir prévu le drame



Un technicien de l'Institut national italien d'astrophysique affirme avoir prévu le dramatique tremblement de terre qui a fait plus de 150 morts lundi dans l'Italie centrale, selon le site internet du Corriere della Sera.


Ce technicien, Giampaolo Giuliani, soutient que l'on peut prévoir les séismes.

"Cela fait dix ans que nous réussissons à prévoir ce genre d'événements à une distance de 100 à 150 km. Depuis trois jours, il y avait une augmentation de radon", un gaz qui accompagne les séismes, "au-delà des seuils de sécurité", a-t-il déclaré.


"De fortes augmentation de radon annoncent de forts séismes", a-t-il ajouté.


Il y a huit jours, M. Giuliani avait affirmé qu'un puissant tremblement de terre aurait lieu dans les heures à venir à Sulmona, une ville de la région des Abruzzes qui a été touchée lundi par le séisme, selon le Corriere.


Cette annonce, qui avait provoqué un mouvement de panique, lui avait valu d'être qualifié d'"imbécile" par le chef de la Protection civile italienne, Guido Bertolaso, qui a menacé de porter plainte contre le technicien.


L'Institut d'astrophysique a précisé dans un communiqué que les recherches sur les séismes de M. Giuliani, qui n'a pas de "maîtrise universitaire", étaient menées "à titre personnel".


Le Corriere della Sera souligne que "s'il est facile de dire +il y aura un tremblement de terre+, c'est une autre paire de manches de dire avec précision où et quand".


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Deliquescence Humaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article