La France n'est pas à l'abri de séismes majeurs

Publié le par Adriana Evangelizt



La France n'est pas à l'abri de séismes majeurs



La France, pays relativement peut sismique n'est pas à l'abri d'un séisme comparable à celui qui a frappé le centre de l'Italie
le 6 avril.  Le tremblement de terre le plus meurtrier en métropole remonte certes au 11 juin 1909, à Lambesc (Bouches-du-Rhône), mais un événement similaire à la catastrophe des Abruzzes est inévitable, même si l'aléa sismique est bien plus élevé dans la Péninsule italienne. S'il survenait aujourd'hui, le séisme de Lambesc ne ferait pas 46 morts, comme il y a un siècle, mais plus d'un millier, et des dizaines de milliers de blessés, compte tenu de l'accroissement de la densité de la population.

Le député Christian Kert (UMP, Bouches-du-Rhône), auteur en 1995 d'un rapport parlementaire sur le risque sismique, comptait sur l'anniversaire de Lambesc pour sensibiliser la population et pour appeler le gouvernement à hâter la révision de la réglementation en vigueur. Le cataclysme de L'Aquila l'a devancé.

De fait, une nouvelle carte de l'aléa sismique devrait être publiée courant 2009, assortie de nouvelles règles de construction parasismique unifiées au niveau européen (Eurocode 8). Ce zonage couvrira 20 000 communes, contre 5 000 auparavant.

Sources
Cat Nat

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article