Un volcan a détruit la vie marine, il y a 260 millions d'années

Publié le par Adriana Evangelizt

Que les scientifiques disent. Je fais de moins en moins confiance à leur datation. Ce que vous lisez là-dessous est exactement ce qu'il va se reproduire. Sauf que pour la fin du cycle précessionnel, Notre Dame Terre va nous sortir le grand jeu. Ce sont tous les volcans de la planète qui vont être de la danse. J'en parle un peu dans la dernière video que je suis en train de poster sur You Tube...






Un volcan a détruit la vie marine



Une gigantesque éruption volcanique dans le sud-ouest de la Chine a provoqué une extinction massive de la vie marine sur l'ensemble du globe il y a 260 millions d'années, selon des travaux de paléontologues britanniques publiés jeudi aux Etats-Unis.

L'éruption, jusque-là inconnue, dans la région d'Emeishan, la montagne Emei, dans ce qui est aujourd'hui la province chinoise du Sichuan, a produit environ un demi-million de kilomètres cubes de lave recouvrant une superficie équivalente à cinq fois la taille du Pays de Galles, soit un peu plus de 100.000 km2, annihilant une grande partie de la vie marine tout autour de la planète.

Moment précis

Fait rare, ces chercheurs de l'université de Leeds en Grande-Bretagne, ont pu déterminer le moment précis de l'éruption et établir la relation directe avec l'extinction massive qu'elle a provoquée, expliquent-ils dans leur étude qui paraît dans la revue américaine Science datée du 29 mai.

Ils ont pu établir ces faits car l'éruption s'est produite à proximité de la mer dans des eaux peu profondes faisant que la lave apparaît aujourd'hui comme une couche de roche distincte prise en sandwich entre des épaisseurs de roches sédimentaires contenant de nombreux fossiles marins que l'on peut aisément dater.

Extinction massive

La couche sédimentaire se trouvant directement sur celle formée de roches volcaniques provenant du volcan montre clairement une extinction massive de différentes formes de vie marine, clairement liée à l'éruption responsable d'une catastrophe environnementale de grande ampleur, expliquent les auteurs de l'étude.

De plus, d'énormes coulées de lave se sont produites à proximité de la côte dans des eaux peu profondes, provoquant de gigantesques explosions au début de l'éruption et envoyant de grandes quantités de dioxyde de soufre dans la stratosphère. Il s'agit d'un gaz incolore à odeur âcre et soluble dans l'eau.

Explosions spectaculaires

"L'écoulement du magma dans les eaux marines peu profondes revient à jeter de l'eau dans une poêle chaude, provoquant des explosions spectaculaires qui ont produit d'énormes nuages de vapeur", explique le professeur Paul Wignall, un paléontologue de l'Université de Leed, principal auteur de cette recherche.

La projection de dioxyde de soufre dans l'atmosphère a, en formant d'épaisses couches nuageuses tout autour de la Terre, provoqué un refroidissement de la planète et fini également par déclencher des torrents de pluies acides.

L'étude des fossiles marins montre que le désastre environnemental s'est produit au début de l'éruption, relèvent ces chercheurs.

"L'extinction soudaine de la vie marine que nous pouvons clairement voir dans les fossiles montre la relation entre cette énorme éruption volcanique et la catastrophe environnementale mondiale, une corrélation qui a été souvent un objet de controverse", précise le professeur Wignall.

Des études antérieures ont tenté d'établir un lien entre le dioxyde de carbone (CO2) produit par les éruptions volcaniques et des extinctions de masse.

Mais dans la mesure où les effets de l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère sont progressifs, comme on le constate aujourd'hui avec le réchauffement du climat, le lien de cause à effet entre les éruptions volcaniques et les extinctions massives de la vie sur la Terre est difficile à établir, expliquent les auteurs de l'étude.


Sources
7/7

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article