2 millions de $ de l'UE pour sauver le lac Tchad

Publié le par Adriana Evangelizt

Deux millions de dollars de l'UE pour sauver le Lac Tchad



Montage de vues aériennes du Lac Tchad diffusées par la NASA en 1973 (en haut) et en 1997, montrant la réduction de sa superficie

L'Union européenne (UE) a fait un don de deux millions de dollars pour financer des études visant à évaluer le désastre écologique dans le bassin du Lac Tchad, menacé de disparition, a appris l'AFP mercredi de source officielle.

Ces fonds serviront notamment à la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), basée à Niamey pour des études visant à "apprécier l'étendue du désastre écologique" du lac, selon un communiqué de la CBLT.

A cheval sur le Tchad, le Cameroun, le Nigeria, le Niger et la Centrafrique, le Lac Tchad est le quatrième grand lac d'Afrique, après les lacs Victoria, Tanganyika et Nyassa.

Au cours des 40 dernières années sa superficie s'est considérablement réduite, passant de 25.000 Km2 dans les années 60, à seulement à 2.000 Km2 aujourd'hui, selon les experts du CBLT.

Les effets conjugués des sécheresses successives depuis les années 80 et le développement anarchique de la pêche et des activités agropastorales, sont cités parmi les principales causes de l'assèchement du lac.

La dégradation de la faune et de la flore sont très importantes dans le bassin du lac où des espèces protégées comme l'hippopotame, le caïman ou la loutre sont menacées d'extinction, s'alarme le CBLT.

Si la tendance n'est pas inversée, le lac pourrait totalement disparaître d'ici une vingtaine d'années, d'après certaines prévisions climatiques de l'agence spatiale américaine NASA.

Le bassin du Lac Tchad abrite quelque 22 millions d’habitants qui vivent essentiellement de la pêche et de l'agriculture.



Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article