Mini marée noire en Andalousie

Publié le par Adriana Evangelizt

Mini-marée noire en Andalousie:

opération de nettoyage sur un 1 km de côte

Des volontaires nettoient la côte près d'Algesiras souillée par une mini-maréee noire provoquée par le cargo Sierra Nava, le 29 janvier 2007

Plusieurs dizaines de volontaires s'activaient lundi pour nettoyer plus d'un kilomètre de côte près d'Algesiras (sud de l'Espagne), souillé par une mini-marée noire survenue après l'échouage d'un cargo frigorifique.

L'échouage dimanche dans la baie Algesiras au cours d'un tempête, du Sierra Nava, un navire battant pavillon panaméen, a été suivi par un fuite de gasoil provenant apparemment de deux des quatre réservoirs du bateau.

Les experts dépêchés sur place ont estimé que ce navire pourrait perdre environ 170 tonnes de carburant. Mais en raison du mauvais temps persistant, ils n'ont pu inspecter le navire ni placer des barrières antipollution autour de sa coque comme ils l'envisageaient.

"Ce n'est pas un nouveau +Prestige+, loin s'en faut", a voulu rassurer la ministre des Transports, Magdalena Alvarez, qui s'est rendue sur place.

L'Espagne a connu sa pire marée noire en novembre 2002, lorsque le pétrolier libérien Prestige avait coulé au large de la Galice (nord-ouest), vomissant 64.000 tonnes d'un fioul épais qui avait pollué des milliers de kilomètres sur les côtes de l'Atlantique, en Espagne, en France et au Portugal.

La branche espagnole de Greenpeace a estimé lundi que les autorités ne déployaient pas assez de moyens sur place pour contenir la pollution du Sierra Nava, qui pourrait selon elle finir par s'étendre sur quatre kilomètres.

Selon l'association écologiste WWF/Adena, cet accident est en partie liée au manque de contrôle des milliers de navires qui traversent le détroit de Gibraltar qui représente un "pont entre l'Europe et l'Afrique" à haute valeur écologique, fréquenté par des espèces fragiles telles que baleines et dauphins.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article