Les experts mondiaux réunis à Paris pour définir l'ampleur du réchauffement

Publié le par Adriana Evangelizt

Les experts mondiaux réunis à Paris pour définir

 l'ampleur du réchauffement

Montage de deux photos, l'une prise en février 1993, l'autre en février 2000, montrant la fonte de la neige au sommet du Kilimandjaro

Une réunion cruciale du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) s'est ouverte lundi à Paris, en vue de publier vendredi le rapport sur le réchauffement de la planète qui fera foi pour les 5 ans à venir.

Les 500 délégués réunis sous l'égide des Nations unies sont chargés de rédiger un "résumé à l'intention des décideurs", synthèse en une dizaine de pages des quelque mille pages de leur 4e rapport scientifique.

"Ce 4e rapport apportera des progrès considérables par rapport aux précédentes éditions", a souligné Rajendra Pachauri, président du Giec, citant "des recherches nouvelles, des lacunes comblées, des incertitudes réduites et une idée plus précise des valeurs et des variables du climat".

Le nouveau rapport a mobilisé "552 auteurs, qui ont pris en compte plus de 30.000 contributions", a expliqué Susan Solomon, co-présidente du groupe de travail scientifique du Giec. De ces auteurs, "75% participent au Giec pour la première fois afin de garantir un regard neuf", a-t-elle ajouté.

La "dernière étape" du processus de rédaction cette semaine à Paris "va donner lieu à l'approbation ligne par ligne et mot par mot du résumé du rapport" a précisé Mme Salomon. Le résumé sera adopté par consensus et présenté le 2 février.

"Le travail du Giec est sans équivalent dans d'autres domaines de notre société", a souligné lors de la cérémonie d'ouverture le représentant français, Christian Brodhag.

Les délégués entrent lundi dans un huis clos de quatre jours, "gage de sérénité", selon M. Brodhag, délégué interministériel pour le développement durable.

Dans son précédent rapport en 2001, le Giec s'était accordé sur une hausse possible des températures moyennes de la planète de +1,4° à +5,8°C d'ici 2100 par rapport à 1990, selon les scénarios socio-économiques envisagés.

Selon les chiffres qui circulaient avant la réunion, les experts pourraient annoncer une augmentation de température comprise entre 2 et 4,5 degrés, pour un doublement des concentrations de CO2 dans l'atmosphère en 2100 (550 parties par million) par rapport à l'ère pré-industrielle.



Image satellite de la Nasa montrant la concentration de glace dans l'Arctique en septembre 2005 par rapport à 1979 (en jaune)

 

Le Giec ne commente jamais les  fuites sur ses projets de rapports, qui sont susceptibles d'être amendés jusqu'au dernier moment.

A titre de comparaison, soulignent les experts, la température actuelle de la planète n'est que d'environ cinq degrés supérieure à celle de l'ère glaciaire qui s'est terminée il y a 10.000 ans.

Le Giec, créé en 1988 par les Nations unies et l'Organisation météorologique mondiale, est "une courroie de transmission" entre le monde de la recherche et celui des décideurs. Ses rapports sont reconnus par les 192 Etats membres de l'ONU.

Sur la foi de ses premiers travaux, la communauté internationale a élaboré en 1992 la Convention de l'ONU sur le changement climatique puis, en 1997, le Protocole de Kyoto de lutte contre l'effet de serre.



Localisation des émissions de CO2 dans le monde



Le 4e rapport, qui a mobilisé depuis plus de deux ans 2.500 chercheurs, servira de base scientifique pour les négociations de l'"après Kyoto" en 2012.

Le thermomètre mondial a gagné 0,8° depuis le début du 19e siècle avec une nette accélération au cours des 30 dernières années, que les scientifiques imputent avec de plus en plus de certitude aux gaz à effet de serre principalement émis par les énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon).

Le président français, Jacques Chirac, a profité de la venue à Paris de ces experts et de l'effet que leurs travaux ne manqueront pas de produire sur l'opinion et les dirigeants pour organiser une conférence internationale sur l'environnement, qui s'ouvrira dans la foulée et s'achèvera le 3 février.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article