Les Français hostiles à une américanisation de la recherche

Publié le par Adriana Evangelizt

Les Français hostiles à une "américanisation" de la recherche,

selon un sondage

Les Français sont hostiles à un renforcement des liens entre la recherche publique et le secteur privé, ainsi qu'à la sélection des étudiants à l'entrée des universités, selon un sondage LH2 rendu public vendredi par le quotidien 20 minutes et la radio RMC.

Le journal en déduit que "les Français ne veulent pas d'une américanisation de la recherche et de l'enseignement supérieur".

Pour le volet recherche, la seule mesure plébiscitée par les Français est l'accroissement du budget de ce secteur (59% d'avis favorable). En revanche, la concentration des efforts de recherche sur certains secteurs (43% d'avis favorables), la rémunération des chercheurs au mérite (27%) et le renforcement des liens avec le secteur privé (24%) suscitent des réserves.

En ce qui concerne l'université, les Français recommandent un usage accru des stages professionnels (61%) et une meilleure orientation des étudiants (55%), mais répugnent à les sélectionner à l'entrée des universités (23%).

Pour le directeur des études publiques de LH2 François Miquet-Marty, cité par le journal, "les attentes des Français correspondent aux programmes des deux candidats favoris des sondages" pour la prochaine élection présidentielle, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, "qui veulent augmenter le budget des chercheurs". "Pour autant, ils ne veulent pas révolutionner le système en l'orientant vers le privé sur le modèle américain".

Ce sondage a été réalisé les 19 et 20 janvier sur un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans USA Danger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article