Il bat à mort sa chienne : 13 mois fermes

Publié le par Adriana Evangelizt

Eh bien, je vais vous dire... en essayant de rester modérée... mais vu mon amour pour les animaux ça va être dur. Si le type avait tué mon animal, il aurait subi le même sort. Pour moi, des gens pareils sont des ordures. Et il y en a beaucoup qui torturent les bêtes. Beaucoup trop.

 

Il bat à mort sa chienne : 13 mois ferme

Sous l'emprise de l'alcool, ce Lorrain avait tabassé l'animal après l'avoir écrasé en rentrant dans son garage. Le Parquet avait requis un mois avec sursis.

Le parquet avait requis un mois avec sursis, le tribunal a décidé treize mois de prison ferme. Voilà la peine dont a écopé un Lorrain de 48 ans pour avoir battu à mort une chienne. C'était en juin 2006. Gilles V. revient d'une fête arrosée. Pour rentrer dans son garage, il tente la marche arrière et écrase Xsana, la chienne de sa compagne. La bête âgée de un an est grièvement blessée. Il l'achève à coups de planche. Des témoins déclarent l'avoir vu tabasser la chienne qui, selon eux, hurlait à la mort.

Lors de l'audience devant le tribunal correctionnel de Metz, Gilles V., qui a comparu lundi pour sévices graves et acte de cruauté envers un animal domestique, a argué qu'il avait agi sous l'emprise de la boisson. La Société protectrice des animaux (SPA), qui s'était portée partie civile, a évoqué des "faits ignobles, symptomatiques des violences infligées par certaines personnes aux animaux". Outre la peine de prison ferme, le tribunal a définitivement interdit au prévenu de détenir un animal domestique et l'a condamné à verser 1 500 euros de dommages et intérêts à la SPA.

Sources LCI

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Animaux en danger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article