Alerte cyclonique rouge à la Réunion

Publié le par Adriana Evangelizt

Vous vous rendez compte, un cyclone d'un diamètre de 1000 km, ce que cela peut représenter ?

Alerte cyclonique rouge à la Réunion

Photo prise le 24 février 2007 depuis la plage de l'île de la Réunion menacée par le cyclone Gamède

L'alerte cyclonique rouge entrera en vigueur samedi à 21 heures locales (18H00 à Paris) à la Réunion en raison de la menace représentée par le cyclone tropical Gamède qui continue à se rapprocher de l'île, a annoncé le préfet de la Réunion Pierre-Henry Maccioni.

L'alerte rouge signale un "danger imminent" et entraîne l'interdiction totale de circuler et de sortir de son domicile.

Le cyclone tropical Gamède s'est intensifié ces dernières heures et se situait à 285 km au nord-est de l'île, selon le dernier point de Météo-France de 19 h locales (16 h à Paris).

Il poursuivait une trajectoire sud-ouest à 14 km/h le rapprochant de l'île. Si cette trajectoire se maintient, le cyclone passerait à un peu plus de 100 km au large de la Réunion en fin de nuit.

A cette distance, l'île ne serait qu'"effleurée" par le centre du cyclone où se trouvent les vents les plus violents. "Mais on ne peut pas exclure que le coeur du phénomène passe encore plus près de l'île si le cyclone change de direction", a déclaré Philippe Carrof, chef prévisionniste à Météo-France. Des vents atteignant en rafales 200 km/h pourraient souffler sur les hauteurs les plus exposées de l'île.

A la préfecture, la cellule de veille qui fonctionne depuis la matinée se transformera en cellule de crise après l'entrée en vigueur de l'alerte rouge, a indiqué le préfet. Dans toutes les communes de l'île, des PC Orsec (Oganisation des secours) ont été installés et des centres d'hébergement ouverts dans les écoles et les gymnases.

Tout au long de la journée, le temps s'est progressivement dégradé et des vents de plus en plus violents ont commencé à souffler, entraînant la chute de nombreuses lignes électriques. Des centaines de Réunionnais se sont rendus sur le littoral de leur commune pour assister au spectacle de la houle cyclonique.

Le préfet a du prendre un arrêté interdisant l'accès des piétons au front de mer à Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne. Plusieurs badauds ont été renversés par les paquets de mer déferlant sur la côte. A Saint-Leu, des jeunes surfeurs ont même profité de la houle pour s'adonner à leur sport favori.

Le cyclone tropical Gamède d'un diamètre de 1000 kms environ pourrait encore s'intensifier dans la nuit et devenir un cyclone tropical intense où les vents se situent entre 166 et 212 km/h avec des rafales qui peuvent dépasser ces moyennes de 50%.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article