L'Afrique du Sud prête à recourir à l'abattage des éléphants

Publié le par Adriana Evangelizt

Voilà le genre de mauvaises nouvelles qui nous mettent en colère.

L'Afrique du Sud prête à recourir à l'abattage des éléphants



Des éléphants dans la réserve de Hluhluwe-Imfolozi en Afrique du Sud, le 12 mai 2006

L'Afrique du Sud envisage d'autoriser à nouveau l'abattage des éléphants en raison d'un fort accroissement de leur population au cours des dix dernières années, a annoncé mercredi le ministre de l'Environnement, Marthinus van Schalkwyk.

M. Van Schalkwyk, qui visitait une réserve d'éléphant dans la province de l'Eastern Cape (sud), a exposé plusieurs mesures envisagées par son ministère pour équilibrer "les besoins de l'être humain et ceux de la nature", mais sans donner aucun calendrier de mise en application.

Depuis que le gouvernement a décrété un moratoire sur l'abattage des éléphants en 1995, la population de pachydermes est passé d'environ 8.000 à 20.000, un nombre trop élevé selon le ministre de l'Environnement.

"Les éléphants sont difficiles à confiner dans des zones protégées et si ils quittent ces zones, ils représentent une menace pour la vie et les propriétés des riverains", a-t-il déclaré, selon le texte de son discours.

Après une période de consultation entamée fin 2005, M. Van Schalkwyk a expliqué que son ministère avait mis au point une série de mesures pour contrôler la population des éléphants, dont l'abattage, la contraception et le transfert d'animaux vers des zones moins peuplées.

"Certaines, comme l'abattage et la contraception, j'aurais personnellement préféré ne pas les envisager, mais je suis sûr que toutes ces options ont un rôle à jouer en fonction des circonstances", a-t-il dit.

"Quand des mesures mortelles sont nécessaires pour gérer un groupe d'éléphants ou l'ampleur de leur population, elles doivent être prises avec circonspection", a souligné le ministre.

Environ les trois-quart des éléphants d'Afrique du Sud vivent dans le parc national Kruger, l'une des principales attractions touristiques du pays dans le nord-est.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Animaux en danger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article