16 morts dans des glissements de terrain en Indonésie

Publié le par Adriana Evangelizt

Au moins 16 morts dans des glissements de terrain

 en Indonésie

Un village indonésien touché par des intempéries le 12 février 2007

Au moins 16 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines d'autres portées disparues après une série de glissements de terrain survenus sur l'île indonésienne de Flores (est) balayée par des pluies torrentielles, ont indiqué samedi les autorités locales.

"Seize corps ont été évacués du canton de Cibal", a déclaré à la radio Elshinta Christian Rotok, chef du district de Manggarai Est.

"Par ailleurs, dans le canton voisin de Lambaleda, 11 maisons ont été emportées avec leurs occupants, mais nous n'avons reçu aucune information sur le nombre de victimes", a-t-il dit. Quelque 65 habitants sont également portés disparus, a affirmé Ubaldus Gogi, porte-parole de la province de Nusa Tenggara Est (Timor occidental) dont Kupang est la capitale.

Les communications téléphoniques sont pratiquement inexistantes dans les six cantons de Flores affectés par des pluies diluviennes depuis cinq jours. "Nous avons eu recours à la radio locale pour exhorter la population à fuir les zones à risque situées à proximité de rivières importantes", a indiqué M. Rotok en précisant que des villageois avaient trouvé refuge dans des églises.

Les opérations de sauvetage étaient entravées samedi par les coulées de boue. "Le gouvernement provincial a sollicité l'aide de la police et de l'armée pour participer aux opérations", a déclaré Johnny Erasmus du centre de coordination des secours de Kupang.

"Nous avons déjà préparé 50 housses mortuaires à Kupang mais nous ne pouvons pas les acheminer (vers Manggarai) par les airs en raison des conditions météorologiques", a-t-il dit. Au total, environ 11.000 personnes ont été forcées d'évacuer leurs foyers depuis jeudi alors que les autorités locales se préparaient à distribuer cinq tonnes de riz et des repas aux sinistrés.

La saison humide en Indonésie, d'octobre à avril, s'accompagne de précipitations abondantes, surtout en janvier-février. Les glissements de terrain et inondations sont fréquents et parfois très meurtriers.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article