La Slovénie réduit à 100 le nombre d'ours à abattre

Publié le par Adriana Evangelizt

L'homme non content de tuer ses congénères dans des guerres stupides ne visant qu'à enrichir une élite dévoyée s'en prend aussi bien évidemment aux animaux. Il oublie que les animaux ont été créés avant lui, ainsi que les plantes... il oublie qu'il est la dernière création et pas la plus jolie. Nous ne voulons  pas mettre tout le monde dans le même panier mais si on fait le compte du nombre d'individus nuisibles par rapport aux créatifs humanistes, la première catégorie dépasse largement la seconde. Triste constat.

La Slovénie réduit à 100 le nombre d'ours

 à abattre en 2007

 

La Slovénie a réduit à 100 le nombre des ours bruns à abattre cette année, alors que dans un premier temps elle avait donné son feu vert à l'abattage de 106 d'entre eux dans le but de préserver un équilibre écologique, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement.

"En gardant le même niveau d'abattage (qu'en 2006) pendant une certaine période nous espérons pouvoir mieux surveiller la population des plantigrades", a souligné le ministère. Selon lui, le nombre d'ours sauvages augmente chaque année de 100 à 150 dans cette petite république.

La décision de réduire de 106 à 100 le nombre d'ours à abattre est intervenue à la suite des protestations de nombreuses organisations de protection de la nature et de la faune de Slovénie et de l'étranger contre le plan d'abattage.

Selon le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund, WWF), la population d'ours en Slovénie devrait se situer plus près des 500 que des estimations de 500 à 700 avancées par le gouvernement.

L'an dernier, 99 ours ont été abattus en Slovénie tandis qu'une trentaine ont été tués dans des accidents de la circulation.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Animaux en danger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article