Détection d'une galaxie en pleine transformation

Publié le par Adriana Evangelizt

Détection d'une galaxie en pleine transformation,

la "galaxie-comète"


Photo prise par le télescope Hubble de la Voie lactée en octobre 2006

Une équipe internationale de scientifiques dont un chercheur du Laboratoire d'astrophysique de Marseille vient de détecter une galaxie en train de se faire "dénuder" de son gaz et de ses étoiles, surnommée "la galaxie-comète", a annoncé vendredi l'Observatoire astronomique de Marseille-Provence.

"L'étude de cette galaxie, effectuée à partir d'observations réalisées avec le télescope Hubble et une kyrielle d'autres télescopes et satellites, apporte un nouvel éclairage sur le mystérieux et long mécanisme de transformation des galaxies au sein des amas de galaxies", selon le communiqué. Elle "pourrait permettre d'expliquer le processus de formation des millions d'étoiles isolées au centre des amas".

L'équipe qui a réalisé cette découverte, pilotée par Luca Cortese de l'Université de Cardiff (Grande-Bretagne), a étudié l'amas de galaxies Abell 2667 pour réaliser ses observations sur cette "galaxie-comète", ainsi nommée en raison de la traînée de gaz et d'étoiles dans son sillage. Les résultats de l'étude ont été publiés dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

"Au cours de ce formidable plongeon au coeur d'Abell 2667, les étoiles et le gaz de cette galaxie sont littéralement éjectés, donnant naissance à une longue traînée de nuages de gaz bleu lumineux et de jeunes étoiles, ressemblant à une queue de comète", explique Jean-Paul Kneib, membre de l'équipe et chercheur au Laboratoire d'astrophysique de Marseille (UMR CNRS/Université de Provence) cité par le communiqué.

"Avec la +galaxie comète+, nous obtenons pour la première fois une information sur une des premières étapes de ce processus de transformation qui ne dure probablement que quelques centaines de millions d'années, étape au cours de laquelle une importante formation d'étoiles est déclenchée", selon le texte.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article