Le Japon forcé d'interrompre le massacre des baleine

Publié le par Adriana Evangelizt

Pour nous ces individus ne pêchent pas, ils massacrent. Félicitations à Paul Watson et à son association Sea Shepherd... on imagine sans  peine sa joie dans ce combat qu'il a enfin gagné. Les Asiatiques -Japon y compris- n'ont aucun respect pour la faune et la flore. Et d'un peu plus, notre Terre Adélie allait être victime d'une marée noire sans précédent. La mauvaise foi des Japonais est de toute façon, sans équivoque. Ils disent qu'ils pêchent des baleines pour des raisons scientifiques pour ensuite déclarer que la baleine fait partie de leur tradition culinaire. Eh oui, comme les chiens et les chats en Corée et en Chine. Les tueurs d'animaux doivent être condamnés au même titre que les tueurs d'humains. Car nous sommes plus que jamais persuadés que nombre d'individus sur cette terre n'arrivent pas à la "cheville" de la plus petite araignée. Verdict sans appel. Coupable.

 

Baleine: le Japon forcé d'interrompre sa saison de chasse

dans l'Antarctique



Photo du baleinier japonais Nisshin Maru (d) prise d'un bateau de militants écologistes antichasse, le Robert Hunter

 

Le Japon a dû prématurément interrompre sa campagne annuelle de chasse au cétacé dans l'Antarctique à la suite de l'incendie de son principal baleinier et d'affrontements parfois violents avec des écologistes anglo-saxons, a annoncé mercredi l'Agence japonaise des pêches.

Une flotte de six navires, parmi lesquels le baleinier endommagé "Nisshin Maru", est en train de rentrer au Japon, a précisé l'Agence.

La saison de chasse au cétacé s'était ouverte en novembre dernier et devait prendre fin le mois prochain.

La flotte baleinière nippone était censée pêcher d'ici la fin mars 850 baleines de Minke sous prétexte de "recherches scientifiques".

Elle devra se contenter des 505 baleines capturées jusqu'au 15 février, lorsqu'un incendie a sérieusement endommagé le bateau amiral japonais, faisant un mort parmi l'équipage.

L'équipage du "Nisshin Maru" est parvenu il y a quelques jours à redémarrer les moteurs du navire mais les dégâts sont trop importants, a précisé l'Agence.

"Après avoir discuté cette semaine de l'état du navire, nous avons décidé de rappeler la flotte au Japon", a déclaré Hiroshi Hatanaka, président de l'Institut japonais de recherches sur les cétacés.

Au moment du sinistre, le "Nisshin Maru", qui transporte 1,3 million de litres de fuel dans ses cales, se trouvait à une centaine de kilomètres de la plus importante colonie au monde de pingouins d'Adélie, au Cap Adare (Terre Adélie) en Antarctique.

Les autorités néo-zélandaises avaient exprimé leur crainte que l'incident n'entraîne une marée noire avant que le baleinier de 8.000 tonnes ne puisse être réparé.

Quelques jours auparavant, de graves incidents avaient opposé des embarcations d'écologistes antichasse extrémistes à la flotte baleinière japonaise.

Dans un communiqué, l'association Sea Shepherd, basée aux Etats-Unis et à l'origine des incidents, s'est réjouie du départ du "Nisshin Maru".

"L'image du Nisshin Maru se retirant de l'Antarctique, sanctuaire de baleines, est une bonne nouvelle pour tous les gens qui aiment les baleines", s'est félicité Sea Shepherd.

"Ce navire est la pire machine à tuer des baleines de tous les temps et rien ne pourrait nous faire davantage plaisir que sa destruction totale", ont ajouté les écologistes.

Du côté japonais, le gouvernement espère que le "Nisshin Maru" sera réparé à temps pour pouvoir prendre part à une autre campagne de chasse à la baleine dans le nord-ouest du Pacifique dans le courant de l'année.

Un moratoire international sur la chasse commerciale des baleines est en vigueur depuis 1986, mais le Japon le contourne en affirmant pêcher à des fins "scientifiques".

Le Japon argue aussi que la pêche fait partie de sa culture et que la viande de baleine est une tradition culinaire de l'Archipel.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article