100 édifices à préserver hors de nos frontières

Publié le par Adriana Evangelizt

100 édifices à préserver hors de nos frontières


Par Frédéric de Monicault




Le ministère français des Affaires étrangères assure la sauvegarde d'une centaine d'édifices « à haute valeur patrimoniale » situés à l'étranger. C'est précisément pour remplir plus efficacement cette mission que Philippe Douste-Blazy, le locataire du Quai d'Orsay, a signé une convention avec Renaud Donnedieu de Vabres, son homologue à la Culture et à la Communication.

Le ministère français des Affaires étrangères assure la sauvegarde C'est précisément pour remplir plus efficacement cette mission que Philippe Douste-Blazy, le locataire du Quai d'Orsay, a signé une convention avec Renaud Donnedieu de Vabres, son homologue à la Culture et à la Communication.

Plusieurs points sont abordés : de la restauration des bâtiments au développement des expertises (avec du personnel spécialement formé) en passant par la promotion de la création française contemporaine. Une quarantaine de ces bâtiments, s'ils étaient situés en France, seraient classés monuments historiques, tandis qu'une soixantaine figurerait à l'inventaire. Parmi ces lieux de prestige, on trouve plusieurs ambassades de renom : le palais Farnese à Rome (photo) construit pour Alexandre Farnese qui devint pape en 1534, le palais Buquoy à Prague (de style baroque, il fut acheté par le gouvernement français en 1930), le palais Thott à Copenhague (un édifice Renaissance italienne à l'origine) ou encore l'ambassade de style Art nouveau à Ottawa.

La convention signée entre les deux ministères inclut également des lieux de culte et des collections du mobilier national (meubles, tapisseries, objets d'arts...), dont un grand nombre de pièces ornent les représentations françaises à l'étranger. La restauration de l'église Saint-Louis-des-Français à Lisbonne sera le premier chantier d'envergure de cette belle et longue liste.


Sources Historia

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Patrimoine - Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article