Certains dinosaures élevaient leurs jeunes dans des terriers

Publié le par Adriana Evangelizt

Certains dinosaures élevaient leurs jeunes dans des terriers


 
Réplique du squelette d'un dinosaure, le 28 Août 2006 au Musée National de Rio de Janeiro, au Brésil

Certains dinosaures creusaient des terriers où ils élevaient leurs jeunes, ont découvert des scientifiques américains et japonais, qui en ont déduit que ces reptiles qui dominèrent la Terre s'étaient adaptés à des habitats beaucoup plus variés que l'on ne pensait.

L'équipe menée par David Varricchio de l'Université du Montana a exhumé dans le sud-ouest de cet état américain les vestiges d'un terrier où reposaient les restes d'un adulte et de deux jeunes d'une nouvelle espèce de dinosaure.

Ce petit reptile a été baptisé Oryctodromeus cubicularis, un combinaison de mots grecs et latins signifiant le "coureur-fouisseur des terriers". Il vivait il y a entre 135 et 115 millions d'années, pendant le Crétacé moyen, une période où un climat chaud et humide régnait sur ces contrées.

"C'est le première fois que des corps et des traces fossiles attestent d'un comportement fouisseur chez un dinosaure", soulignent les auteurs dans un article à paraître mercredi dans les Proceedings of the Royal Society B, la revue de l'académie des Sciences britannique.

La tanière, depuis longtemps remplie de sédiment, était précédée d'un tunnel sinueux de plus de deux mètres de long et de 30 à 40 centimètres de large, à la manière des terriers des hyènes et des macareux d'aujourd'hui. Dans le terrier proprement dit, dont seule une partie a été conservée, les chercheurs ont retrouvé un enchevêtrement d'os d'animaux adulte et juvéniles.

"C'est là une preuve irréfutable que, chez les dinosaures, les parents s'occupaient beaucoup de leur jeunes", ajoutent-ils.

Sur la base des vertèbres retrouvées, ils en ont déduit que ces reptiles devaient mesurer 2,1 mètre de long de la tête à la pointe de la queue et peser entre 22 et 32 kilogrammes, ce qui est petit pour un dinosaure.

Oryctodromeus cubicularis présentait aussi au niveau des os du crâne, des épaules et du bassin des adaptations caractéristiques des animaux fouisseurs.

Pour M. Varricchio et ses collègues, cette capacité à trouver refuge sous terre permettaient aux petits dinosaures de survivre dans des climats extrêmes. Ne pouvant réguler leur température corporelle, ils ont pu se protéger des fortes chaleurs et des froids marqués réfugiés dans leurs tanières.

Les auteurs spéculent que cette capacité à s'enterrer pourrait avoir aidé ces dinosaures à survivre un temps à la collision d'un astéroïde qui a ravagé la Terre il y a 65 millions d'années, provoquant un dégagement massif de poussières dans l'atmosphère et un refroidissement marqué des températures. Les dinosaures avaient alors rapidement disparu de la surface de la planète.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Histoire de la Terre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article