Au moins 37 morts dans des glissements de terrain au Cachemire

Publié le par Adriana Evangelizt

Glissements de terrain au Cachemire pakistanais: au moins 37 morts



Des habitants sauvent un homme des flots, après le glissement de terrain dans la région de Muzaffarabad le 20 mars 2007

Au moins 37 personnes ont été tuées par des glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles au Cachemire pakistanais frappé en octobre 2005 par un séisme dévastateur, a annoncé mercredi la police locale.

Vingt-sept personnes, principalement des femmes, ont été tuées et seize blessées lors d'un glissement de terrain mardi soir dans le village de Doba Syedan, dans la vallée de la Jhelum, à l'est de Muzaffarabad, capitale du Cachemire pakistanais, a indiqué à l'AFP Javed Ahmed, porte-parole de la police locale.

Dix autres personnes ont trouvé la mort dans un autre glissement de terrain mardi dans le village de Jabar Daray, dans la région montagneuse de Bagh, plus à l'est, a-t-il ajouté.

Des pluies torrentielles s'abattent depuis plusieurs jours sur le nord du Pakistan et particulièrement le Cachemire où le séisme de 2005, d'une magnitude de 7,6 sur l'échelle ouverte de Richter, a considérablement fragilisé les terrains.

"Il pleut sans arrêt depuis deux jours et les glissements de terrain se sont produits pratiquement au même moment mardi soir. Les maisons construites en terrasse sur les collines ont été emportées", a expliqué Javed Ahmed.

"La police et l'armée se sont rendues dans les deux zones et s'efforcent de déblayer. Pour l'instant, ils ont retrouvé deux corps dans la vallée de la Jhelum", a-t-il indiqué.

"C'est affreux parce que ces gens avaient déjà été gravement frappés par le tremblement de terre", a ajouté le porte-parole.

Le séisme du 8 octobre 2005 avait fait plus de 73.000 morts et plus de trois millions de sans-abri, essentiellement dans les régions montagneuses et difficiles d'accès du Cachemire pakistanais.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article