Chasse à la baleine: Greenpeace interpelle le gouvernement japonais

Publié le par Adriana Evangelizt

Là, c'est pareil... malgré l'interdiction de la chasse à la baleine, le Japon persiste et signe. Et ment effrontément. Il contourne chaque année le moratoire international sur la chasse commerciale des baleines, en affirmant pêcher à des fins "scientifiques". Voyez un peu le vice. C'est un peu comme si demain l'envie me prenait avec quelques amis de cambrioler des magasins pour piquer des bouteilles de champagne et, si l'on se fait pincer, on donnera comme alibi une excuse "scientifique". On voulait juste étudier scientifiquement les bulles de Dom Perignon mais non pas le boire ni le revendre. Oui, je sais, j'exagère mais à force de voir tous les pillards et assassins qui font la loi sur notre planète à son détriment, il nous vient des idées de transgression. Si eux le font, pourquoi pas nous ?  

Chasse à la baleine:

Greenpeace interpelle le gouvernement japonais


L'"Esperanza", le bateau de Greenpeace a participé à la récente campagne contre les baleiniers japonais en Antarctique en février 2007

Greenpeace a interpellé vendredi le gouvernement japonais, l'accusant d'empêcher tout débat sur la chasse à la baleine, alors qu'un de ses bateaux était toujours bloqué au large de Tokyo, pour la troisième journée consécutive.

L'"Esperanza", navire de Greenepeace qui a participé à la récente campagne anti-chasse au cétacé, avait l'intention d'accoster cette semaine en baie de Tokyo dans le cadre de sa campagne anti-chasse au cétacé.

Mais il en a été de facto empêché à la suite du refus de l'agent japonais chargé de s'occuper administrativement de son arrivée.

Ce dernier a été pressé par le syndicat des marins japonais de ne pas assister le bateau de Greenpeace, organisation honnie au Japon, accusée par les autorités de se livrer à une opération de propagande.

De son côté, Greenpeace reproche aux autorités nippones d'être responsables de l'interdiction d'accès au port de Tokyo.

"Ce serait simple pour elles de décider de nous donner l'autorisation d'accoster", a déclaré Sara Holden, la porte-parole de Greenpeace, à bord du navire.

"Le problème, c'est surtout la façon dont le gouvernement considère la liberté d'expression", a estimé la porte-parole, répétant que l'"Esperanza" n'avait aucune intention de s'éloigner des côtes japonaises.




Karli Thomas, chef de l'expédition de Greenpeace, s'adresse aux journalites le 29 mars 2007 à Tokyo

Le navire écologiste, avec 23 membres d'équipage à bord, devait accoster en baie de Tokyo mercredi dans le cadre de sa campagne anti-chasse au cétacé, mais il en a été de facto empêché à la suite du refus de l'agent japonais chargé de s'occuper de son arrivée.

Le Japon pratique la chasse à la baleine, qu'il considère comme une de ses traditions culturelles et culinaires, ce qui lui vaut la vive inimitié des associations écologistes.

Il contourne chaque année le moratoire international sur la chasse commerciale des baleines, en vigueur depuis 1986, en affirmant pêcher à des fins "scientifiques".

Le 1er mars, les Japonais avaient dû prématurément interrompre leur saison annuelle de pêche dans l'Antarctique à la suite de graves incidents avec des militants écologistes de l'organisation Sea Shepherd.

Ces derniers avaient notamment jeté de l'acide sur le pont d'un baleinier nippon, blessant deux marins. Greenpeace s'est désolidarisée des actions violentes de Sea Shepherd.

Tokyo a promis de poursuivre la chasse à la baleine.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Pour vos enfants, lisez les nouvelles Aventures de POULPIA, la petite pieuvre écolo qui se bat contre la bêtise humaine et qui nage au secours (avec l'aide de ses amis dauphins, pingouins, ours blancs et morses) des baleines qui se trouvent être en dangers au pays des icebergs.

POULPIA AU SECOURS DES BALEINES T.1
Pascal Bresson et Nicolas Hulot
Editions Chadoré - 10 euros
28 pages en couleurs
A partir de 4 ans

editions-chadore.fr
Répondre