Crue subite dans des cascades en Thaïlande: 35 morts

Publié le par Adriana Evangelizt

Crue subite dans des cascades en Thaïlande: 35 morts



Des secouristes sur les lieues de la crue subite dans la province de Trang au sud de la Thaïlande, le 15 avril 2007

Une crue subite survenue samedi dans deux chutes d'eau très fréquentées de Thaïlande a fait 35 morts, selon un nouveau bilan diffusé dimanche par une source hospitalière.

Un précédent bilan faisait état de 28 morts.

"Sept autres cadavres ont été ramenés à l'hôpital ce matin (dimanche), portant le bilan des morts à 35", a indiqué Sinchai Rongdej, directeur d'un hôpital situé dans le district de Yantakhao, où les cascades sont situées.

Quinze enfants comptent parmi les victimes, a-t-il précisé.

La police a ajouté qu'une dizaine de touristes étaient portés disparus.

Une centaine de personnes se trouvaient dans les deux chutes d'eau de Sairung et Prai Sawan, dans le sud de la Thaïlande, quand une crue a soudainement fait monter le niveau des eaux, noyant des baigneurs.

La plupart des victimes sont des femmes et des enfants, a indiqué une responsable hospitalière.

Selon le site internet du quotidien en langue anglaise The Nation, des touristes ont été emportés par le glissement et beaucoup d'entre eux n'ont pas réussi à "sortir à temps des chutes d'eau".

Plusieurs touristes blessés se sont réfugiés sur des rochers ou dans des arbres en attendant les sauveteurs, a ajouté The Nation. Cette zone a été touchée par de fortes pluies depuis jeudi.

Des centaines de secouristes, parmi lesquels des militaires, des policiers et des volontaires, ont été mobilisés pour chercher les personnes disparues et aider les survivants, a indiqué le responsable de la province. "Nous poursuivons nos recherches et nos opérations de secours", a-t-il dit.

Les cascades se trouvent à cinq km de distance l'une de l'autre et à environ 700 km au sud de Bangkok.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article