Des cyclistes manifestent nus contre les transports motorisés

Publié le par Adriana Evangelizt

Nous disons bravo ! Chapeau ! Tout le monde à poil et à vélo ! Comme du temps d'Adam et Eve. Mais eux n'avaient pas de vélo.

Des cyclistes manifestent nus contre les transports motorisés

 dans plusieurs villes du monde

Des cyclistes manifestent nus à Paris, le 9 juin 2007


Quelques centaines de cyclistes ont manifesté nus sur leurs vélos samedi dans plusieurs villes du monde, dont Londres, Madrid et Paris, afin de protester contre les transports urbains motorisés.

Pour la première fois, Paris s'est joint à ce mouvement international présenté comme "festif et militant". Mais la nudité n'y a pas été autorisée, et cinq manifestants "devront répondre d'+exhibition sexuelle+", selon la Préfecture de Police.

Une fois confirmée l'interdiction de se déplacer dans le plus simple appareil, les organisateurs avaient finalement appelé à ne pas manifester. Plusieurs dizaines de cyclistes en décidaient autrement et se regroupaient pour former un cortège en direction de l'Opéra de Paris.

En début d'après-midi, quelque 400 personnes, et environ 160 vélos, selon les organisateurs - rassemblées au jardin de Reuilly dans le XIIe arrondissement parisien, avaient espéré un feu vert des autorités.

Les manifestants avaient bariolé sur le ventre ou le dos "attention fragile", "attention chair", tandis que des slogans affichaient d'autres opinions : "automotodébiles", "atrophiés de l'effort".

L'appel général avait été lancé par la "Coordinadora de colectivos ciclonudistas", une association basée dans la région d'Aragon (nord-est de l'Espagne), d'après les organisations françaises.



Cyclistes nus dans les rues de Madrid le 9 juin 2007

En appelant les cyclistes à manifester nus, "dans le trafic automobile où dominent la mécanique, la puissance et la vitesse", il s'agissait de mettre en évidence "la fragilité du cycliste dans le trafic urbain", selon les organisateurs.

A Madrid, ville peu adaptée au vélo, environ 300 cyclistes nus ont manifesté sur leur vélo au coeur de la ville. La parade de "cyclo-nudistes" s'est notamment déroulée autour de la place de Cibeles devant un public bon enfant et de nombreux photographes.

"Il faut respecter les cyclistes, nous sommes tous égaux devant le trafic", a déclaré à l'AFP Abel, avant de dénoncer avec ses compagnons les "voitures de m..." qui polluent la ville.

Pour Manuel, un jeune rouquin enthousiaste, il s'agissait également de dénoncer la réunion du G8 qui vient de s'achever en Allemagne et le "capitalisme" pollueur.

Au Royaume-Uni, à Bristol, près de 200 personnes de tous âges ont participé à la manifestation samedi matin. Certains étaient entièrement dénudés, d'autres, plus pudiques, s'étaient peint le corps ou s'étaient enrobés de rubans adhésifs.

"C'est un moyen un peu choquant mais amusant de dire sérieusement que nous n'aurions pas dû accepter des routes, villes et planètes dominées par la brutalité de voitures qui polluent systématiquement l'air que nous respirons, détruisent des vies et appauvrissent l'environnement", a expliqué Duncan Blinkhorn, l'un des organisateurs.

Le principal événement, à Londres, était prévu plus tard dans l'après-midi.

Les mêmes manifestations avaient eu lieu vendredi à Manchester, York et Southampton.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article