Un important groupe de singes en voie de disparition découvert au Vietnam

Publié le par Adriana Evangelizt

Un important groupe de singes en voie de disparition

 découvert au Vietnam


Un douc pattes grises dans un zoo de Bangkok en avril 1998

Un important groupe de singes rares, des doucs à pattes grises (Pygathrix cinerea), a été repéré au Vietnam, ont annoncé mardi des scientifiques, qui voient dans cette découverte un espoir de survie de cette espèce menacée.

Des scientifiques du Fonds mondial pour la nature (WWF) et de l'organisation américaine de protection de l'environnement Conservation international (CI) ont observé 116 de ces primates dans la commune de Que Phuoc, dans la province centrale de Quang Nam.

Sur ce site, ils estiment que les doucs à pattes grises sont en réalité plus de 180. Et comme seule une petite partie de la région a été passée en revue, un nombre encore plus élevé de "Pygathrix cinerea" pourraient selon eux vivre dans la forêt voisine.

"Il est très rare de découvrir un groupe de cette taille dans une petite surface, en particulier pour une espèce en voie de disparition", a commenté Barney Long, du WWF.

"Cela indique qu'il n'a pas été touché par la chasse comme tous les autres groupes connus de l'espèce", a-t-il ajouté.

Selon les scientifiques, ce douc fait partie des 25 primates les plus menacés de la planète et il n'a jusqu'ici été repéré qu'au Vietnam, dans cinq provinces du centre du pays.

Moins de 1.000 de ces animaux seraient encore en vie, estiment-ils. Et jusqu'à présent, un seul autre groupe de plus de 100 têtes avait été découvert.

Tous les autres groupes étaient "assez petits", composés d'une vingtaine à une cinquantaine d'animaux, ce qui "n'est pas forcément viable sur le long terme", a expliqué à l'AFP Barney Long.

Observé pour la première fois en 1997, le douc à pattes grises se fait remarquer surtout par sa face orange. Sa survie au Vietnam est, comme celle de nombreux autres primates dans le pays, menacée par la chasse et des problèmes d'habitat.

Les scientifiques espèrent que les autorités locales donneront leur feu vert à l'établissement d'une zone de protection dans la région où ils ont découvert le groupe.

Actuellement, selon eux, le site est non seulement menacé par la chasse mais aussi par la construction d'une nouvelle route qui diviserait en deux la forêt.

De nombreuses nouvelles espèces de mammifères et d'oiseaux ont été découvertes au Vietnam dans les années 90, quand les chercheurs ont eu accès aux zones forestières les plus reculées du pays communiste, encore "inexploré jusqu'à il y 15 ans", raconte Barney Long.

"Aujourd'hui, il n'est plus très courant de trouver de nouvelles espèces de mammifères ou d'oiseaux, mais nous nous intéressons à leur nombre", poursuit-il, pour trouver des groupes "suffisamment grands pour mériter d'investir dans leur protection".

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Mes Amis les bêtes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Afin d'augmenter les surfaces agricoles l'homme détruit de manière intensive les forêts. Déforestation, mises en cultures, construction de routes, le domaine naturel des grands singes se rétrecit<br /> de manière drastique.<br /> Au rythme actuel, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement estime que l'habitat forestier des grands singes africains en 2030 sera diminué de 90%. La situation pour les gorilles sera<br /> bien pire : c'est 99% de leur habitat qui aura disparu !<br /> <br /> <br />
Répondre