Les plus anciennes traces de dinosaures découvertes en Suisse

Publié le par Adriana Evangelizt

Les plus anciennes traces de dinosaures découvertes en Suisse

Des sauropodes, les plus grands des reptiles, ont laissé leurs empreintes il y a 200 à 210 millions d'années sur le flanc du Corn da Tinizong, au sud du massif des Berguner Stocken, en Suisse.
Photo AFP

Les plus anciennes traces de dinosaures au monde ont été découvertes l'été dernier dans la région de l'Albula, au coeur des Alpes suisses. Des sauropodes, les plus grands des reptiles, ont laissé leurs empreintes il y a 200 à 210 millions d'années, soit avant la formation du massif alpin, a annoncé mercredi à Coire le Musée d'histoire naturelle des Grisons.

Les empreintes spectaculaires ont été mises au jour par Rico Stecher, enseignant et paléontologue amateur. Elles se trouvent sur le flanc du Corn da Tinizong (3172 mètres), au sud du massif des Berguner Stocken, où il avait récemment découvert des os fossilisés de reptiles volants. Les scientifiques ont ainsi la preuve que ces dinosaures séjournaient dans cette région à cette époque lointaine.

À l'origine, les empreintes se trouvaient au niveau de la mer sur des rochers qui, par la suite, ont été soulevés lors de la formation des Alpes. Ces traces sur un versant escarpé ne signifient donc pas que les dinosaures ont escaladé les montagnes, ont ironisé les paléontologues. Non loin du lieu de sa dernière découverte, Rico Stecher avait trouvé en 2006 des traces fossilisées d'un sauropode.

L'été dernier, l'enseignant a visité la dalle rocheuse jouxtant le site en compagnie du paléontologue Christian Meyer, directeur du Musée d'histoire naturelle de Bâle. Ils avaient découvert d'autres empreintes de pas, ainsi que l'extrémité volumineuse d'un os de dinosaure. Peu après, un randonneur de Parpan, Andreas Niedermann, avait localisé une dalle proche du sommet du Piz Mitgels, couverte de grosses empreintes de dinosaures.

L'analyse scientifique de cette découverte vient de commencer, mais les experts sont déjà certains d'avoir sous les yeux les plus anciennes traces de sauropodes jamais découvertes au monde.

Ces empreintes de plusieurs sauropodes terrestres datent de différentes périodes du Trias. C'est la première fois que l'on trouve leurs traces dans une telle formation géologique, qui se trouvait habituellement sous l'eau. Cela montre qu'à certaines périodes, elle se trouvait parmi les terres émergées.

Les musées d'histoire naturelle de Bâle et de Coire ont mis sur pied un important programme de recherche consacré à cette découverte. Les travaux vont durer plusieurs années.

Sources Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Animaux prehistoriques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article