Un dinosaure rare découvert... au Musée géologique de Lisbonne

Publié le par Adriana Evangelizt

Il y a 120 millions d'années, ces grosses bestioles vivaient sur notre planète. On peut se poser des questions sur les concepteurs de ces créatures. Car elles n'ont pas atterri ici par l'opération du Saint-Esprit. A mon avis, ils venaient d'une autre planète et ils les ont implantées dans ce monde par clônage...

Un dinosaure rare découvert... au Musée géologique de Lisbonne

Réplique d'un dinosaure Allosaurus fragilis au Musée d'histoire naturelle de Berlin.
Photo AFP

Des morceaux de mâchoire d'un étrange dinosaure carnivore portant des dents «de crocodile», le baryonyx, ont été découverts par un paléontologue français... au Museu Geologico de Lisbonne, révèle le Geological Magazine britannique dans une étude publiée en ligne.

Ces restes fossiles avaient été extraits en 1897 des couches géologiques, vieilles de quelque 120 millions d'années, du site de Boca do Chapim, au sud de Lisbonne, mais sont restés ignorés pendant 110 ans au fond d'un tiroir avec une étiquette les attribuant à un supposé crocodile, le suchosaure.

C'est en les regardant de près tout récemment qu'Éric Buffetaut, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Paris, a identifié l'animal auquel ils appartenaient réellement, un dinosaure appelé le baryonyx («griffe lourde») en raison d'une énorme griffe qu'il portait probablement sur le doigt interne de chaque main.

Certains chercheurs imaginent que ce dinosaure théropode (bipède) d'une hauteur estimée à 4,5 mètres utilisait cet appendice pour «harponner» les poissons.

Les savants du XIXe siècle ne pouvaient pas le connaître puisque les premiers restes de baryonyx décrits en tant que tels ont été trouvés seulement en 1983 en Angleterre.

Le paléontologue français a identifié le spécimen portugais en se basant sur le fossile conservé au Natural History Museum de Londres et connu sous le nom de Baryonyx walkeri. Des fossiles semblables ont été trouvés depuis cette date au Niger, puis en Espagne.

«C'est la première fois que l'on signale ce dinosaure plutôt rare au Portugal», précise Éric Buffetaut à l'AFP.

Le fossile présente des ressemblances inhabituelles entre les dents d'un dinosaure et celles de crocodiles.

«Alors que les dinosaures carnivores portent habituellement des dents comprimées, presque en forme de lame de couteau, le baryonyx révèle qu'ils pouvaient avoir aussi des dents coniques, comparables à celles des crocodiles», ajoute le scientifique français.

«Enfin, note-t-il, il confirme l'intérêt qu'il y a à aller fouiller dans les collections des musées, qui recèlent pas mal de trésors méconnus.»

Sources Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt



Publié dans Animaux prehistoriques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article