L'homo sapiens a conquis la Terre grâce à la mer

Publié le par Adriana Evangelizt

L'homo sapiens a conquis la Terre grâce à la mer




La découverte par des archéologues du plus ancien habitat côtier de l'homo sapiens dans une grotte d'Afrique du Sud montrerait que nos ancêtres ont conquis l'ensemble du globe grâce à la nourriture tirée de la mer, selon une étude à paraître jeudi dans la revue Nature.

À l'origine de cette théorie se trouvent des coquillages, des hématites (pierres rouges) taillées et de petits outils remontant à quelque 164 000 ans et mis à jour dans une grotte surplombant l'océan Indien en Afrique du Sud.

Selon Curtis Marean, de l'université de l'Arizona aux États-Unis, et son équipe, les homo sapiens du Paléolithique moyen (-300 000 à -30 000 ans) qui vivaient dans la grotte de Pinacle Point ont utilisé la mer pour se nourrir, alors que l'intérieur des terres était devenu froid et aride durant une période de glaciation.

«Durant des millions d'années, nos ancêtres chasseurs-cueilleurs n'ont mangé que des plantes terrestres et de la viande. Les coquillages ont été l'un des derniers ajouts à la nourriture humaine avant l'introduction des plantes et des animaux domestiques», explique M. Marean. Cette domestication n'est quant à elle intervenue qu'au néolithique, il y a environ 11 000 ans.

Jusqu'à présent, les plus anciens habitats connus proches de la mer remontaient à 120 000 ans.

En effet, pendant la période de glaciation qui court entre 195 000 et 135 000 ans avant notre ère, une grande quantité d'eau était retenue dans la calotte glaciaire, et le niveau des océans était 125 mètres plus bas qu'aujourd'hui. Lorsque les glaciers ont fondu, la montée des eaux a englouti les côtes et les traces des habitats humains.

Si la grotte de Pinacle Point a été retrouvée, c'est qu'elle se situait sur un point remarquablement haut. Située aujourd'hui à 15 mètres au-dessus du niveau de la mer, elle devait à l'époque être éloignée de cinq à dix km de la côte.

L'utilisation des ressources de la mer pourrait avoir amené l'homo sapiens à migrer le long des côtes et à étendre sa zone de peuplement au-delà de l'Afrique, d'abord le long de la Mer Rouge en direction du Moyen-Orient, puis à faire progressivement le tour du globe en commençant par l'Asie du Sud, la Nouvelle-Guinée et l'Australie.

Sources Cyberpresse

Posté par Adriana Evangelizt



Publié dans Histoire des hommes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article