Un million de sinistrés par des inondations dans le sud du Mexique

Publié le par Adriana Evangelizt

Pauvre gens...

 

Un million de sinistrés par des inondations dans le sud du Mexique

Photo Gilberto Villasana

 

 

Plus d'un million de personnes ont été affectées par des inondations d'une ampleur sans précédent dans le sud du Mexique, et des centaines de milliers de personnes attendaient encore des secours vendredi, selon les autorités du pays.

Particulièrement touché par ces inondations, l'une des pires catastrophes naturelles dans l'histoire du Mexique, l'Etat du Tabasco a été "dévasté" selon son gouverneur Andres Granier, alors que 80% des terres se trouvaient sous les eaux et que les cours d'eau continuaient à monter.

Jeudi soir, cependant, un seul décès était signalé, une personne décédée mercredi.

Parmi les sinistrés, environ 30.000 ont été recueillis dans des abris aménagés par les administrations de l'Etat, tandis que "300.000 autres se trouvaient encore bloqués par les eaux dans leurs habitations dans plusieurs localités", dans l'attente d'hélicoptères et canots de sauvetage de l'armée, a indiqué le gouvernement de Tabasco dans un communiqué.

"Sur les 2,1 millions d'habitants de l'Etat plus de la moitié est affectée par ce problème gravissime, jamais connu dans l'histoire du Tabasco", a souligné jeudi soir le gouverneur Andres Granier.

"En comparaison, la Nouvelle-Orléans, c'était petit", a-t-il ajouté, en référence aux inondations dans le sud des Etats-Unis, provoquées par le cyclone Katrina en 2005 et qui avaient fait environ 1300 morts.

Le Tabasco "est dévasté", a encore affirmé le gouverneur de l'Etat, en soulignant que "100% des récoltes ont été perdues".

"Le niveau des cours d'eau continue d'augmenter et le barrage de Penitas, dans l'Etat voisin du Chiapas, déverse toujours un peu plus de 2.OOO mètres cubes d'eau à la seconde", a affirmé de son côté un responsable du gouvernement du Tabasco, Juan Molina, sur à la radio Formato 21.

Environ 400 médecins et secouristes se sont déployés dans 308 localités, parmi les plus affectées pour prévenir des risques d'épidémies, ont indiqué pour leur part les services de protection civile du Tabasco.

Selon le gouvernement local, plus de 850 localités de la région sont affectées.

"La situation est extraordinairement grave", a affirmé pour sa part le président mexicain Felipe Calderon, en s'adressant jeudi soir aux Mexicains pour leur demander d'aider les sinistrés.

Il a décrit la situation "comme étant l'une des pires catastrophes naturelles dans l'histoire du Mexique".

Les prévisions météorologiques n'annonçaient toutefois pas de répit, au moins jusqu'au week-end.

Les inondations avaient commencé la semaine dernière mais ont pris de l'ampleur ces trois derniers jours.

A Villahermosa, la capitale du Tabasco, la rivière Grijalva est sortie de son lit mercredi.

Mais des centaines d'habitants de cette ville de 750.000 personnes ont refusé de partir de peur des pillages.

"Il n'y a pas de patrouilles de police", a affirmé une femme à des journalistes. "Les pilleurs montent sur les toits et entrent dans les appartements par là", a-t-elle dit.

Dans l'Etat voisin du Chiapas, les autorités locales ont déclaré l'état d'urgence dans 22 communes.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article