Une truie phosphorescente donne naissance à deux cochonnets lumineux

Publié le par Adriana Evangelizt

Cela devient grave, grave, grave. On vit dans un monde de fous et de débiles mentaux. A quoi ça sert franchement de cloner des cochons phosphorescents ? A quoi ? Combien sont payés les chercheurs qui se livrent à de telles abominations ? En plus, cela se passe en Chine. Notre pays préféré quand on voit ce qu'ils font endurer aux animaux ! Mais les gens ne sont pas mieux traités, il est vrai. Et en plus, ils sont belliqueux, ils sont comme les sionistes, ils nous spamment parce qu'on les critique. Eh oui. Il y en a même qui nous écrivent pour nous demander si l'on ne veut pas manger du roti de chien avec eux à Noël  ! Avec des e-mails bidons bien entendu. Pauvre d'eux !  La science est en train de dégénérer dangereusement avec le clonage. Le non-respect de la vie animale est en train de prendre des proportions alarmantes. On peut lire ci-dessous, avec l'expérience des cochons phosphorescents, qu'ils ont l'intention de disposer de "cochons spéciaux pour fournir à l'avenir des organes pour des opérations de transplantations pour les humains." Nous leur souhaitons que dans une vie future, ils se réincarnent en un de ces cochons... bien que nous les trouvons à cette heure bien plus cochons que les cochons et moins nobles !

Une truie phosphorescente donne naissance

 à deux cochonnets lumineux

PEKIN (AFP) - Une truie transgénique phosphorescente a donné naissance à deux cochonnets qui peuvent également émettre une lumière verte en pleine obscurité, ont indiqué mercredi les médias chinois.

La truie est l'un des trois cochons qui, alors qu'ils étaient embryons, s'étaient vu injecter une protéine verte phosphorescente, par des chercheurs du nord-est de la Chine, à la fin de l'annnée 2006, a expliqué l'agence officielle Chine Nouvelle.

Au total, la truie a donné naissance à 11 petits, mais seulement deux sont également phosphorescents.

"Le groin et les langues des deux cochonnets émettent une lumière verte lorsqu'ils sont sous des ultraviolets, ce qui indique que la technique de reproduction des cochons transgéniques via transfert nucléaire est mûre", a affirmé Liu Zhonghua, professeur à l'Université agricole du nord-est, à Harbin.

M. Liu a jugé que cela pouvait permettre d'espérer de disposer de "cochons spéciaux pour fournir à l'avenir des organes pour des opérations de transplantations pour les humains".

Le transfert nucléaire consiste à retirer l'ADN contenu dans le noyau dune cellule pour l'insérer dans un ovule dont on a préalablement retiré le noyau, ce qui est une technique de clonage.

Selon Chine Nouvelle, l'équipe de M. Liu utilise une technologie employée auparavant par des scientifiques américains, japonais et sud-coréens.

En janvier 2006, des chercheurs taïwanais avaient fait naître trois cochons phosphorescents, qui viraient au vert dans le noir.

Ils avaient parlé d'une percée "très importante" dans la recherche sur les cellules souches, en particulier pour suivre le développement de tissus quand des cellules souches sont employées pour générer de nouveaux organes humains destinés à en remplacer d'autres déficients.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article