Forte tempête dans le Sud-Ouest: 4 morts et 1,3 million de foyers sans électricité

Publié le par Adriana Evangelizt

Nous avons vécu là un avant-goût de ce qui nous attend. Incroyable ! J'habite personnellement sur le Bassin d'Arcachon, au bord de la mer... inutile de vous dire que je songe sérieusement à déménager... il faut commencer par se trouver un coin loin de l'océan.




Forte tempête dans le Sud-Ouest:

4 morts et 1,3 million de foyers sans électricité

Un restaurant à Narbonne le 24 janvier 2009  photo : Pascal Pavani , AFP


Une tempête d'une ampleur exceptionnelle a balayé samedi le Sud-Ouest, faisant quatre morts -trois dans les Landes et un en Gironde- et privant encore d'électricité samedi soir quelque 1,3 million de foyers dans six régions.


AFP/Infographie :: Quatre morts dans le Sud-ouestagrandirphoto 1/3AFP/Infographie

Dans les Landes, deux automobilistes sont décédés par des chutes d'arbres sur leur véhicule et à Saint-Vincent-de-Tyrosse, un homme de 78 ans a été percuté par un débris volant entre sa maison et sa grange. En Gironde, au Verlelais une septuagénaire sous assistance respiratoire est décédée à la suite d'une coupure de courant.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, un homme de 52 ans a été grièvement blessé par la chute d'une plaque de tôle et son pronostic vital est engagé.

Des voitures sous des arbres à Toulouse le 24 janvier 2009 photo Remy Gabalda , AFP


Dans l'Aude, sept personnes ont été blessées dont un pompier grièvement atteint aux jambes.


Le dispositif d'alerte rouge, qui touchait samedi matin neuf départements en raison de la tempête a été levé samedi soir.


"Le massif forestier aquitain a été fortement touché" par cette "tempête exceptionnelle, dont les proportions sont comparables à celle de 1999", avec des vents violents à plus de 170 km/h, a indiqué le préfet délégué pour la sécurité et la défense de la zone de défense Sud-Ouest Jean-Marc Falcone.

"Nous n'avons jamais enregistré de valeurs aussi fortes depuis que les relevés existent", a indiqué Patrick Galois, ingénieur prévisionniste à Météo France.


Le président Nicolas Sarkozy sera dimanche en Gironde, accompagné des ministres Michèle Alliot-Marie (Intérieur) et Michel Barnier (Agriculture) ainsi que des secrétaires d'Etat Dominique Bussereau (Transports) et Chantal Jouanno (Ecologie).


De Biarritz à Bordeaux, de nombreux véhicules en stationnement se sont retrouvés ensevelis sous les gravats de murs écroulés ou sous des arbres qui ont cédé au vent.


La tempête a également fait ployer de nombreux pylônes électriques privant toujours d'électricité samedi soir, selon ERDF (Electricité Réseau Distribution France), quelque 1,3 million de foyers dans cinq régions de la moitié sud de la France.


Lors du précédent bilan établi à 16H30, 1,7 millions de foyers étaient privés d'électricité.


Quelque 220.000 foyers du Sud-Ouest étaient également privés de ligne fixe samedi soir, des centraux téléphoniques n'ayant plus d'alimentation électrique et les communications mobiles étaient très perturbées, a-t-on appris auprès de France Télécom.


L'opérateur a précisé dans un communiqué que "la situation se dégrade depuis le milieu de l'après-midi du fait du manque d'énergie".


Enfin près de 800 voyageurs, bloqués samedi dans des trains paralysés par la tempête en Gironde, dans les Landes, dans le Lot-et-Garonne et dans les Pyrénées-Atlantiques, ont été hébergés ou acheminés par bus par la SNCF, a-t-on appris auprès de la SNCF.


Le trafic ferroviaire ne devrait pas revenir à la normale samedi, "compte tenu des nombreuses chutes d'arbres sur les voies", a indiqué la SNCF.


"Nous avons mobilisé tous les moyens qui sont à notre disposition" avec "plus de 5.500 personnes au travail", a souligné le Premier ministre François Fillon au Centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC), le centre névralgique de la Sécurité civile installé en banlieue parisienne.


Les 26 et 27 décembre 1999, deux tempêtes meurtrières avaient frappé le Nord et l'Ouest de la France, provoquant la mort de 92 personnes et des dégâts matériels estimés à des dizaines de milliards de francs.


Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt  

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Réagissons suite à la tempête du Sud-Ouest<br />  <br /> Les catastrophes naturelles ont toujours existé ; elles constituent un phénomène courant et<br /> récurrent dans l’histoire de l’humanité.<br /> Cependant, depuis un certain temps, les phénomènes catastrophiques semblent survenir à un<br /> rythme plus accéléré et être potentiellement plus dangereux et plus dévastateurs. La France<br /> n’est pas épargnée de ces aléas.<br /> De nombreux drames restent gravés dans les mémoires : les inondations de Nîmes, Vaison la<br /> Romaine, la tempête de 1999, la tornade à Hautmont et dernièrement la tempête du Sud-<br /> Ouest.<br />  <br /> Face à ces catastrophes, le Groupe de Secours Catastrophe Français a créé en juin 2007 le<br /> projet Bénensol « Bénévoles engagés pour la solidarité ».<br />  <br /> Ce projet a pour objet de rassembler tous les citoyens français souhaitant s’impliquer<br /> bénévolement suite à une catastrophe ou un événement entraînant des sinistres<br /> conséquents sur le plan national.<br />  <br /> En complément de ce projet, une réserve de 1ère nécessité, indispensable pour aider les<br /> victimes qui ont parfois tout perdu, a été mise en place. Celle-ci est approvisionnée en<br /> fonction des dons pour ce projet.<br /> Cette réserve est mise à disposition gracieusement à toutes les communes, associations…<br /> qui en font la demande.<br />  <br /> A ce jour, nous manquons de bénévoles et de moyens financiers pour développer davantage<br /> ce projet. Aussi, nous lançons un appel à toutes les personnes qui souhaiteraient s’inscrire à<br /> Bénensol.<br />  <br /> C’est en s’unissant que nous pouvons changer les choses.<br />  <br /> Nous vous invitons à vous rendre sur le site www.gscf.eu, espace Bénensol.<br />  <br /> Thierry VELU<br /> Président-Fondateur du GSCF<br /> Renseignements :<br /> GSCF-BP 80 222 – 59654 Villeneuve d’Ascq Cedex
Répondre