Golfe Persique : Le dispersant est une véritable arme de destruction de masse

Publié le par Adriana Evangelizt

 

 

 

Le Corexit est une véritable arme de destruction de masse

 

 

 

 

Comme je l’ai déjà noté, le Corexit est toxique, moins efficace que d’autres dispersants, et il aggrave réellement les dégâts des marées noires.

 

Deux toxicologues disent à présent que le Corexit est bien plus néfaste pour la santé humaine et la vie marine que ce qui nous a été raconté.

 

Plus précisément, la doctoresse en toxicologie du Golfe Susan Shaw, fondatrice et directrice de l’Institut de recherche environnementale marine, a plongé dans la marée noire pour étudier les produits chimiques présents.

 

La doctoresse Shaw a déclaré à CNN :

 

Si je puis vous dire ce qui arrive aux gens — parce que j’étais dans le pétrole…

 

Les crevettiers jettent leurs filets dans l’eau… leur peau est éclaboussée par l’eau des filets…

 

Il a éprouvé un mal de tête qui a duré 3 semaines… des palpitations cardiaques… des spasmes musculaires… un saignement du rectum…

 

Et c’est ce que fait le Corexit, il fait éclater les globules rouges, crée des hémorragies internes, et des lésions hépatiques et rénales…

 

Ce produit est très toxique combiné… pas le pétrole ou le dispersant seul…

 

Très, très toxiques et passe directement à travers la peau.

 

La raison de cette grande toxicité est due aux solvants du dispersant qui pénètrent la peau de tout ce qui passe dans le pétrole éparpillé, ils font rentrer le pétrole dans les cellules, ils infiltrent le pétrole dans les organes… et ce truc est toxique pour chaque organe du corps…

 

Pareillement, le docteur en biologie et toxicologie marine Chris Pincetich, qui possède une expérience approfondie dans l’expérimentation des effets des produits chimiques sur les poissons, affirme que le Corexit disloque la membrane cellulaire.

 

Il explique aussi que l’évaluation de la toxicité du Corexit faite par l’EPA est déplorablement insuffisante, puisque son test de mortalité porte d’habitude sur une durée d’à peine 96 heures. Lors de ses recherches, il a constaté que des poissons vivants 96 heures après exposition à des pesticides étaient morts en deux semaines. De cette manière, avec cette évaluation, ces produits chimiques ont été considérés comme non létaux.

 

Les Dr Shaw et Pincetich sont des protecteurs de la faune. Mais même les scientifiques qui travaillent dans l’industrie pour Exxon et le fabricant du Corexit lui-même admettent que le produit est toxique.

 

Vidéos des interviews en anglais

 

Le Dr Susan Shaw expose les dangers du Corexit :
www.youtube.com/watch?v=OeeagOtxIPE

 

Le Dr Chris Pincetich donne son point de vue :
www.youtube.com/watch?v=1FxfYqnlQ50

 

Washington’s Blog, 9 juillet 2010

 

Original : www.washingtonsblog.com/2010/07/toxicologists-corexit-ruptures-red.html


Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

Sources SIGNES DES TEMPS

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans PETROLE GAZ VIDEO

Commenter cet article

jacques 02/09/2010 20:25



Avec les doses colossales de dispersant qu'ils ont déversé dans les caraibes, il vaut mireux à l'avenir éviter de consommer les fruits de mer et autres poissons provenant de ces régions car ils
deviennent très  toxiques et le mal continue de se répendre insidieusement !


Il est préférable dorénavant d'éviter ces mets autrefois délicieux de la nature, Excepté ceux provenant de l'arctique ou de très très, vraiment très loin  de cette zone !!!!