Le poumon Amazonien de la Terre en danger

Publié le par Adriana Evangelizt

Pauvre monde et pauvre Terre ! Voilà ce que m'inspire ce qu'il se passe actuellement en Amazonie où des individus sans foi ni loi, vendus au business et au fric déboisent à qui mieux-mieux, en chassant les autotochtones, pour y planter des OGM et des agro-carburants. L'Amazonie c'est un des gros poumons de la terre. Faut-il être ignare pour ne pas comprendre cela. Mais que sont, finalement quand on les regarde faire, tous ceux qui imposent leurs lois ici-bas ? Qui sont-ils ? Que sont-ils ? Où sont leurs valeurs ? La réponse est simple, leurs valeurs sont uniquement matérielles. Or, comme le disait Yeshoua, on ne peut pas oeuvrer pour deux maîtres. On ne peut pas oeuvrer pour Dieu -la Terre- et pour Mamon -ce qui détruit la Terre-. Si l'on apprenait cela à tous les enfants dès qu'ils commencent à comprendre, nous vivrions pleinement dans un paradis -le règne de Dieu-. 

La  forêt d'Amazonie donne beaucoup d'oxygène afin que les humains, les animaux et les plantes, tout ce qui vit, puissent pouvoir respirer. Si l'on vous enlève les poumons, qu'advient-il ? C'est ainsi qu'il faut penser pour faire évoluer les mentalités, devenir meilleur et rendre le monde meilleur.  La Terre est un Être vivant. Comme chacun de nous. Nous sommes à l'image de la Terre. Souvenez-vous... En n'oubliant pas que ceux qui ont écrit ces lignes Originellement
nommaient "dieu" tout ce qu'ils ne comprenaient pas. Ils décrivaient les lois de l'Univers avec leurs propres mots.

Dieu dit : Faisons l'homme à notre imageselon notre ressemblance...
Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.
Genèse 1 : 26, 27

Or nous sommes biologiquement parlant à l'image de la terre. Il n'y a pas un élément qu'elle possède que nous ne possédons pas, y compris l'uranium. Quant aux principes féminin et masculin, de tous temps, pour les hommes qui nous ont précédés voilà des centaines de millénaires, le Soleil représentait le mâle et la Terre, la femelle. Ils savaient que par une mystérieuse alchimie, les deux astres donnaient la vie. A l'aube du 21e siècle, cette Connaissance s'est perdue. Elle a été remplacée par quelque chose de nocif qui pourrit le monde entier. Yeshoua avait raison de dire :

Le Royaume des cieux est
pris par violence et ce sont les violents qui s'en emparent.
Matthieu XI, 12


Il entendait par là que l'ère des Poissons qui débutait sur la Terre avec Sa naissance -la Terre nommée par Lui le Royaume des Cieux ou le Règne de Dieu- appartenait au Mauvais et aux mauvais, aux violents, et que c'est eux qui allaient y faire régner leurs lois iniques, condamnant ainsi l'Humanité à vivre en esclavage encore et toujours.


Effectivement, symboliquement, le signe des Poissons est l'un des pires avec le Scorpion. Tant pour les individus naissant sous cette configuration que pour la Terre. Je dis là ce que je pense même si les astrologues patentés pensent qu'aucun signe n'est mauvais. A l'inverse, je pense qu'aucun n'est vraiment bon. Les Poissons sont le dernier signe, le douzième dans la roue du zodiaque. On l'appelle le signe du nettoyage. Il se traduit par un nombre considérables d'épreuves. Notre planète en entrant dans cette constellation en a subi beaucoup par les hommes. Jamais d'ailleurs aucune civilisation ne lui a fait autant de mal. Si on peut appeler "civilisation" ce qui s'est instauré ici. Il faut, bien évidemment, avoir un certain degré de conscience pour comprendre, voir où nous vivons et ce que nous sommes devenus. Il n'est pas besoin d'aller loin pour savoir que quelque chose ne va plus. Les mentalités ont atteint un degré de déliquescence qui fait frémir. Excusez-moi d'être vulgaire dans ce qui va suivre mais il n'y a que le pognon, que le cul, sans compter les ravages de l'alcool et des drogues diverses qui comptent
 ! Rien d'autre. Pour 98 % de l'Humanité.

Nous sommes la
"civilisation" -j'ai du mal à employer ce mot pour désigner ce que nous sommes- la plus destructrice. La plus matérialiste. La plus aveugle.
La moins civilisée.
Il faut le dire. L'horreur la plus complète et la plus absolue. La plus inculte comparée à toutes les grandes civilisations qui ont laissé trace de leur Savoir et de leur Science. Il existe des milliers de vestiges prouvant ce que j'affirme. Mais nous, qu'allons-nous laisser ? Croyez-vous qu'une tour Eiffel ou qu'un Empire State Building résistera à ce qui se prépare ? Qu'ont-ils à voir avec un Sphynx toujours bien planté dans son sable et qui a traversé au moins un Déluge. Pour ne pas dire plus. Il est toujours là, défiant le temps et restant incompris pour les pauvres humains qui ont été incapables de déchiffrer ses symboles.  Très rares sont ceux qui y sont parvenus. Et c'est un honneur pour moi d'en 
connaître au moins UN. Il ne suffit pas d'être égyptologue ou scientifique pour les décrypter. La preuve, ils n'ont rien compris du tout. Et surtout pas que le Sphynx portait trace du grand cataclysme qui a dévasté la terre, voilà 12 960 ans.

Il faut autre chose pour saisir les Mystères de notre Univers et les Arcanes scellés de notre Terre. Il faut tout simplement que notre Conscience soit Réveillée car elle porte en elle toute l'histoire de l'Humanité. Réveiller notre Conscience pour parvenir à l'Eveil. Et pour cela, il faut vivre en harmonie avec ce qui nous a donné Vie. La Terre. Notre Dieu. Le Soleil. Notre Dieu. Il faut reprendre contact avec CEUX-LA. Et laisser tomber les dieux inventés par des hommes sans scrupules pour profiter des Peuples. Il faut réformer complètement les mentalités et réhabiliter la Vérité. C'était la Mission de Yeshoua que d'autres avant lui ont essayé de mener à bien sans succès. Il avait annoncé la couleur aux Imposteurs :


Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour.

Marc 4, 22


Et il savait de quoi Il parlait. Sachons lire les textes sacrés et voir ce qui a été dit et ce qui a été rajouté, inventé, faussé. Il faut pour cela avoir le "regard clair",
le
regard de feu  comme l'on dit dans le jargon Hermétiste pour saisir la Vérité derrière les mots... et le Mystère derrière les images. Chaque parabole de Yeshoua est une révélation pour l'Avenir, pour les générations futures. Une mise en garde. Un avertissement. Il prévient. Comme avaient prévenu avant lui Moïse, Isaïe, Daniel, et d'autres prophètes ou Eclaireurs -Porteurs de Lumière- tous morts assassinés par les violents qui ont pris par violence le Royaume des Cieux  -la Terre- et s'en sont emparés. Et Il dit même pourquoi Il parle en paraboles...


J'ouvrirai ma bouche en paraboles,

Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.

Matthieu 13, 35


Car effectivement seul les Eveillés pouvaient et pourraient comprendre le sens de Son Message. Les Eveillés du Futur. Puisque ceux de son époque, à qui Il s'adressait, étaient trop incultes pour saisir la véritable signification de Ses paroles. Même Ses disciples avaient du mal à le suivre. Les seuls qui savaient vraiment ce qu'Il voulait dire étaient ceux qui l'ont fait condamner. Pour ne pas, justement, qu'Il publie les choses cachées depuis la Création du monde. Ceux-là même qui maintenaient le Peuple dans l'Ignorance afin qu'il croit à une fausse religion n'ayant rien à voir avec l'Enseignement légué par Moïse. Il venait justement le réhabiliter -avec quelques réformes- car Il savait très bien que la Loi de Moïse, après sa Mort, avait subi de nombreuses modifications par les Lévites pour extorquer de l'argent aux descendants d'Abraham.

Une des preuves les plus éclatantes de l'Imposture -bien qu'il y en ait 10 000 au moins que je suis en train de répertorier- étant d'avoir camouflé l'égyptiannité de celui qui est dénommé "Moïse"  et de sa suite de 70 haut membres du Clergé Egyptien dont Aaron était le chef de file. Bien qu'entre Aaron et Moïse, il existe certaines similitudes qui pourraient faire penser qu'ils sont un seul et même personnage. J'y reviendrai. Pourquoi avoir caché ce fait ?  Pourquoi passer sous silence l'importance de l'Egypte alors que celui qui a écrit la loi mosaïque venait de ce pays parce qu'il y était né et qu'il en avait reçu l'éducation. Vous noterez d'ailleurs que Yeshoua se réclame toujours d'Abraham, d'Isaac et de Jacob mais jamais de Moïse même s'il en parle. Il y a bien sûr une raison à cela. Il n'était pas sans ignorer la Véritable Histoire de Moses l'Initié. Comme la connaissaient les Esseniens dont Yeshoua était issu. Si une Conspiration existe -et nous certifions qu'elle existe- elle commence à partir de là. Donc vous voyez qu'elle ne date pas d'aujourd'hui mais pour comprendre l'Origine du mythe, il faut déchirer le voile posé sur le monde par les kidnappeurs de Vérité. Et l'histoire commence en Egypte où sur le temple de Saïs bien avant que l'on invente Yahweh était inscrit :

Je suis tout ce qui a été, tout ce qui est, tout ce qui sera, et nul mortel n'a encore levé le voile qui me couvre.



 

L'avenir de l'Amazonie brésilienne entre dans une zone d'ombre


 

 

 

 

L'avenir de l'Amazonie brésilienne entre dans une zone d'ombre après la démission de la ministre de l'Environnement qui a quitté son poste affaiblie par une série de batailles perdues contre le lobby agro-industriel et des membres du propre gouvernement.

"Ma présence au sein du gouvernement n'apportait plus rien", a affirmé jeudi Mme Marina Silva, deux jours après avoir donné sa démission au président Luiz Inacio Lula da Silva qui l'avait nommée lors de son arrivée au pouvoir, en 2003.

Mme Silva, 50 ans, a quitté ses fonctions qualifiée "d'ange gardien de l'écologie" par Greenpeace mais aussi "d'ennemi du développement" par les grands producteurs agricoles.

Orignaire de l'Etat amazonien de l'Acre et ex récolteuse de latex, Mme Silva a tenté de freiner l'avancée de l'agrobusiness qui grignote chaque fois plus de forêt amazonienne. Elle a aussi soulevé la colère des entrepreneurs en raison de sa lenteur à céder des autorisations pour la construction de projets d'infrastructure qu'elle jugeait dangereux pour l'environnement et qui demandaient des études d'impact sur l'environnement.

L'Amazonie brésilienne est suivie à la loupe par la communauté internationale car elle est la plus grande forêt tropicale du monde. Elle renferme 25% des espèces végétales et animales de la planète.

Avec ses 7,9 millions de kilomètres carrés, elle couvre près de 60% du territoire brésilien.

La déforestation et les brûlis sont les principales sources d'émission de dioxyde de carbone (CO2) au Brésil et alimentent le réchauffement climatique.

Durant la gestion de Marina Silva, le Brésil a réduit de 60% les déboisements en Amazonie de 2005 à 2007. Cependant la coupe illégale des arbres a connu une recrudescence d'août à décembre dernier.

Mme Silva a mis sur le compte des grands producteurs agricoles, avides de produire plus face à la hausse des prix croissante des aliments selon elle, la déforestation. Le président Lula en revanche a estimé qu'il était "prématuré" d'accuser le secteur agro-industriel.

Nénamoins, le gouvernement a adopté des sanctions plus sévères contre quiconque ne respectait pas la législation environnementale.

Pour le vice-président du groupe écologiste Conservation internationale, José Maria Cardoso, la sortie de Mme Silva est "un désastre pour le gouvernement".

"Si le Brésil avait une crédibilité mondiale en matière d'environnement c'était grâce à elle", a-t-il dit.

Le président de la Fédération d'agriculture et élevage du Mato Grosso (centre-ouest), Rui Prado, a estimé quant à lui que la ministre "avait été une catastrophe pour le développement du Brésil".

"Elle a oublié que le principal de l'écologie c'est l'être humain. J'espère que le prochain ministre sera moins radical", a-t-il ajouté.

Lula a choisi l'actuel secrétaire à l'Environnement de l'Etat de Rio, l'écologiste Carlos Minc, pour succéder à Mme Silva.

Minc, 56 ans, a bonne réputation parmi les écologistes mais il a été critiqué récemment pour ne pas avoir été très scrupuleux lors de l'octroi d'autorisations pour la construction de travaux d'infrastructure à Rio.

"Minc a les moyens de faire face à la communauté internationale mais comment réagira-t-il aux pressions du gouvernement", s'interroge Marcelo Furtado, porte-parole de Greenpeace.


Sources AFP


Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article