Tempête "Fay" sur la République dominicaine, Haïti, Cuba: au moins deux morts

Publié le par Adriana Evangelizt



Tempête "Fay" sur la République dominicaine, Haïti, Cuba: au moins deux morts



La tempête tropicale "Fay" a fait au moins deux morts et quatre disparus en Haïti et en République dominicaine, selon les services de secours, alors qu'elle pourrait se renforcer en ouragan en se dirigeant vers la Jamaïque, Cuba, les Bahamas et la Floride.

En Haïti, "une personne est morte dans la ville de Fond-Vérettes et une a disparu dans le sud où les responsables locaux avaient commencé à évacuer des personnes résidant dans des zones à risque", a déclaré à l'AFP Alta Jean-Baptiste directrice de la protection civile.

Le centre national de météorologie (CNM) haïtien a annoncé une amélioration des conditions, mais les autorités ont maintenu les interdictions de navigation maritime sur l'ensemble de l'île et demandé à la population de rester vigilante en raison des inondations et des éboulements de terrains que les pluies auraient pu provoquer.

En République dominicaine, une femme de 34 ans est morte noyée à la suite du débordement d'une rivière dans la localité de Higuey (à 140 km à l'est de Saint Domingue), où trois personnes au moins sont portées disparues.

 Plus de 200 habitants de la région ont dû se réfugier dans un centre communal après l'inondation de leur maison, selon le gouverneur, Pedro Rojas Morillo.

"Les pluies pourraient provoquer des inondations et des glissements de terrains pouvant mettre des vies en péril", avait prévenu le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (Floride, sud-est).

"Au cours des prochains jours, un renforcement (de la tempête) est prévu ... et Fay pourrait quasiment atteindre la force d'un ouragan en s'approchant de Cuba dimanche", a prévenu dans un communiqué le NHC.

La tempête tropicale a commencé à s'éloigner de la République dominicaine mais l'essentiel du pays restait placé en alerte en raison de la possibilité de fortes précipitations et des rafales de vent, selon le service national de météorologie.

A 18H00 GMT, le centre de la tempête se situait à 80 km au sud de Cuba et à environ 280 km à l'ouest de Port-au-Prince, selon le NHC.

Fay avance vers l'ouest à la vitesse de 26 km/h, selon le NHC, qui s'attend à ce que la tempête modifie sa trajectoire dimanche pour se diriger vers le nord-ouest, en direction de la Jamaïque, de Cuba, les Bahamas et les côtes de la Floride (sud-est des Etats-Unis).

"La progression du système vers les îles Keys et la péninsule de Floride devrait être surveillée", conseillait le NHC.

A Cuba, les autorités ont lancé un appel à la vigilance pour la population de la côte orientale de l'île. Dans un message diffusé par radio, la Défense civile a exhorté les provinces concernées à "augmenter la vigilance et surveiller l'accumulation des précipitations, ainsi que le niveau des rivières et la situation des barrages". Cet appel concerne sept provinces sur quatorze : Guantanamo, Santiago de Cuba, Granma, Holguin, Las Tunas, Camagüey et Ciego de Avila.

Les autorités jamaïcaines et des îles Caïmans dans le nord-ouest de la mer des Caraïbes ont également émis une alerte à la tempête tropicale.

La saison des ouragans dans l'Atlantique s'étend du 1er juin au 30 novembre.

Une saison normale compte 11 tempêtes dont 6 ouragans, parmi lesquels 2 sont très violents, mais pour 2008 les climatologues ont prévu une activité plus importante, avec 17 tempêtes, dont 9 ouragans.

 Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Catastrophes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article